La gestion d'un plan de sauvegarde de l'emploi

L'an dernier, la France a connu plus de 1000 plans de sauvegarde de l'emploi (ex plans sociaux). Une procédure longue qui implique avant tout la mise en place de mesures d'accompagnement pour les salariés.

Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), appelé "plan social" jusqu'en 2002, est l'ensemble des mesures accompagnant des suppressions d'emploi que peut être ammenée à prendre une entreprise en difficulté.
C'est un dispositif qui a été mis instauré par le gouvernement de Michel Rocard en 1989 pour éviter au maximum les licenciements.

Lorsque le licenciement du salarié est envisagé, un contrat est mis en place: le contrat de sécurisation professionnelle.

Quand le plan social arrive, c'est qu'il est trop tard. C'es pour cette raison que, dans toutes les régions, des experts sont là pour détecter les difficultés des entreprises, parfois plusieurs années avant le déclenchement du PSE. 
Ce sont les commissaires au redressement productif.

Tous ces acteurs et toutes ces mesures permettent aux salariés touchés par des mesures de licenciement d'éviter la chute libre et de se poser en douceur.

Les explications de Jean François Robinet, Directeur régional de la DIRECCTE, la Direction Régionale de la Concurrence, de la Consommation, du travail et de l'emploi.
Décryptage: le PSE

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne