Procès du "go fast" et trafic de cannabis à Mont-de-Marsan: des charentais condamnés

Abd Hak Daoudi, un Charentais de 26 ans originaire de Soyaux, en banlieue d'Angoulême, a été reconnu comme organisateur du trafic de cannabis . Il écope de huit ans de prison. 

Procès en Cour d'Assises de Mont-de-marsan
Procès en Cour d'Assises de Mont-de-marsan © France 3
7 autres charentais, jugés complices, ont été condamnés à des peines allant de six ans à 6 mois de prison ferme.

Le trafic portait sur quatre tonnes de cannabis et un "chiffre d'affaires" estimé à 3,6 millions d'euros.
Les deux principaux responsables de l'important réseau de trafic de drogues ont été condamnés vendredi soir par le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan (Landes) respectivement à huit et six ans de prison alors que le parquet avait requis à leur encontre des peines de douze et neuf ans.
Les autres accusés, comme les deux principaux tous de nationalité française, ont écopé de peines allant de six mois de prison ferme à quatre ans. Ils ont été jugés pour "association de malfaiteurs, acquisition, détention, importation et transport de stupéfiants" et trois pour complicité,
Le procureur de la République, Jean-Philippe Récappé, avait considéré dans son réquisitoire qu'Abd Hak Daoudi, un Charentais de 26 ans de Soyaux, dans la banlieue d'Angoulême, était "l'élément principal, le patron" côté français de ce trafic. Le deuxième élément "principal" du réseau, qui "prenait à sa charge le produit et le revendait", est Goumrani Zeblane, âgé de 33 ans, domicilié à Capbreton (Landes) mais également originaire de Soyaux. Il a écopé de 6 années de prison ferme.
Abobacar Gassama est sanctionné de quatre ans d'enfermement. Vient ensuite Yoan Fromentin : 3 ans au lieu des cinq années demandées par le ministère public. Dernier membre actif, Karim Mashas s'en tire avec 2 ans de prison (4 à 5 années étaient requises). Slimane Zeblane, le frère de Goumrani, hérite de 3 ans d'emprisonnement, dont deux années de sursis et une mise à l'épreuve de 18 mois. Suit Jérôme Chaveau, avec 2 ans de prison dont 1 an avec sursis. Dans l'ordre des peines arrive ensuite Wilfried Lestin : six mois d'emprisonnement.

Le total des amendes douanières s'élève à 630.000 euros.

Les enquêteurs avaient pu établir que le réseau s'approvisionnait du côté d'Almeria, assurant les liaisons dans des "go fast", convois rapides utilisés par les trafiquants pour acheminer la drogue. Un de ces "go fast" avait été intercepté en janvier 2013 entre les Landes et la Gironde, 300 kg de cannabis étant alors saisis dans une voiture.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice