Lutte contre le travail illégal: le nombre de procédures a explosé en Haute-Vienne depuis trois ans

Ce matin le comité opérationnel anti-fraude du département ( CODAF) a dévoilé les derniers chiffres concernant les actions de lutte contre les fraudes aux finances publiques et le travail illégal

Chantier de travaux publics (illustration)
Chantier de travaux publics (illustration)
Depuis la mise en place du CODAF en 2010, il a été constaté un doublement du montant des redressements opérés par des organismes sociaux et services de l'Etat en charge de la lutte contre les fraudes. La lutte contre la fraude aux prestations sociales est particulièrement importante dans le décompte total: 2 032 216 euros sur 2 461 070 euros au total.

Le travail illégal: plus 78%

Depuis 2010 le nombre de procédures enregistré par le secrétariat du CODAF pour la lutte contre le travail illégal a fait un bon considérable: de 63 procès verbaux en 2010, on est passé à 112 en 2013. L'infraction de travail dissimulé est la plus fréquente.

Exemples d'actions de la CODAF


Quelques exemples sont fournis par la CODAF de la Haute-Vienne sur la période récente:  un restaurant, un centre de détente et de sport aquatique, des associations franco-bulgares,  un acheteur d'or, des chantiers de travaux publics, un établissement agricole, une épicerie ont fait l'objet d'infractions relevées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter