Poitiers: le soutien des lecteurs de La belle Aventure en passe de sauver la librairie

La librairie La belle Aventure renouvelle son appel à l'aide. L'été dernier, elle cherchait 100.000€ pour éponger sa dette. Aujourd'hui, 75% des sommes dues ont été remboursées. Reste désormais 30.000€ à trouver. Cette fois, la librairie propose de souscrire à une avance sur achat.

La Belle Aventure, rue des grandes écoles, en centre-ville de Poitiers
La Belle Aventure, rue des grandes écoles, en centre-ville de Poitiers © France 3
C'est la toute dernière ligne droite pour la librairie indépendante, La belle Aventure, dans le centre-ville de Poitiers, en difficulté depuis près d'un an. L'établissement joue sa survie, ces jours-ci. Soutenue par une très forte mobilisation de ses lecteurs, il ne lui reste plus que 30.000€ à rembourser sur les 100.000€ qu'il fallait trouver l'été dernier. En clair, près de 75% de la dette ont été remboursés, mais l'étau bancaire demeure, inéluctable.

Pour réunir la somme encore manquante, et qui reste due dans les tous prochains jours, Christine Drugmant, la libraire, a imaginé une nouvelle forme de soutien: elle propose aux lecteurs de souscrire à une avance sur leurs achats. Si 150 clients lecteurs acceptent de verser chacun 200€ à valoir sur leurs achats de la rentrée de septembre 2014, les 30.000€ seront réunis.

La librairie remonte la pente grâce "aux lecteurs et uniquement aux lecteurs"


Dans un mail adressé cette semaine aux donateurs qui se sont mobilisés dès l'été 2013 et que France 3 Poitou-Charentes s'est procuré, Christine Drugmant explique que "neuf échéances sur les 12 négociées avec le médiateur" ont été remboursées. Une remontée "spectaculaire" réalisée grâce "à la recapitalisation" et à "une nette amélioration du chiffre d'affaire". La belle Aventure revendique en effet une hausse de son chiffre d'affaires de 10%, alors que la librairie en France accuse une baisse de 2%. Une très bonne nouvelle donc, "que l'on doit aux lecteurs et uniquement aux lecteurs", souligne Christine Drugmant. La librairie serait très prochainement à l'équilibre... et donc sauver.

La presse nationale en parle

La situation de cette librairie indépendante pictave, symptomatique des difficultés de la profession, a suscité l'intérêt des média nationaux cette semaine. Un reportage a été diffusé sur le réseau France Bleu (Poitou), et a ensuite été repris sur France Inter et France Info, vendredi. 

Sur place à La belle Aventure, plus de soixante lecteurs se sont déjà portés volontaires et ont souscrit à l'avance sur achat.

La mobilisation en faveur de la librairie avait débuté l'été dernier, par le biais de l'association de lecteurs "A Comme...", elle-même associée dans la structure commerciale de la librairie depuis dix ans. Un appel aux dons avait été lancé qui avait permis de récolter près de 25.000€. Les associés ont également été sollicités pour participer à la sauvegarde de la librairie. En janvier dernier, l'association de lecteurs créait un site Internet pour permettre de réaliser des dons en ligne. Une pluralité d'actions qui pourrait bel et bien sauver la librairie.
La Belle Aventure dans la rue des Grandes Ecoles à Poitiers (86)
La Belle Aventure dans la rue des Grandes Ecoles à Poitiers (86) © France TV


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature livres