• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

TER trop larges: pas d'impact sur la facture des régions selon Frédéric Cuvillier

CAGNES SUR MER LE 22/05/2014 rabotage des quais de la gare de cagnes sur mer sncf / © PHOTOPQR/NICE MATIN ;Jean-François OTTONELLO
CAGNES SUR MER LE 22/05/2014 rabotage des quais de la gare de cagnes sur mer sncf / © PHOTOPQR/NICE MATIN ;Jean-François OTTONELLO

Le secrétaire d'Etat aux transports, Frédéric Cuvillier, a indiqué lors d'une conférence de presse ce lundi qu'il n'y avait pas eu d'erreur dans les commandes

Par CB/avec AFP

Frédéric Cuvillier a néanmoins souligné que désormais, toutes les commandes de trains seraient précédées d'études pour mesurer leur impact sur les voies et les gares, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent.

Le secrétaire d'Etat a expliqué que SNCF et RFF avaient reconnu un "manque de dialogue" évident. Frédéric Cuvillier a ajouté que les trains sont aux normes européennes, mais répondent également aux normes d'accessibilité, permettant à une personne à mobilité réduite de se déplacer de façon indépendante à l'intérieur du train. Ainsi, l'accès aux trains nécessite des travaux sur les quais, afin qu'il n'y ait pas de rupture, en hauteur ou en largeur.

"Il n'est pas anormal qu'on adapte l'infrastructure au nouveau matériel", a-t-il commenté.


Le coût de ces travaux, a confirmé le secrétaire d'État, sera entièrement à la charge de RFF, et n'aura pas d'impact sur la facture des régions, ni sur celle des usagers. La Sncf a publié ce même jour un calendrier qui indique que les travaux de "rabotage" des quais seraient entièrement achevés en 2016.



A lire aussi

Sur le même sujet

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus