Cet article date de plus de 7 ans

Actes homophobes: les associations tirent la sonnette d'alarme

Avec une augmentation en 2013 de 78% des signalement d'actes homophobes, les associations réagissent et veulent faire valoir le droit. Adheos, l'association LGBT de Poitou-Charentes, organisait vendredi un colloque à Angoulême avec des professionnels du droit et de la justice.
L'association Adheos organisait à Angoulême un colloque dédié à la prévention et la lutte contre l'homophobie
L'association Adheos organisait à Angoulême un colloque dédié à la prévention et la lutte contre l'homophobie © France 3
Faut-il y voir une conséquence du débat sur le mariage pour tous ? Certains le pensent. Les débats auraient libéré la parole homophobe en France. Conséquence: les signalements d'actes homophobes ont augmenté de façon spectaculaire l'année dernière : + 78 % par rapport à 2012.

Insultes, menaces ou agressions physiques, SOS homophobie estime que le débat aurait légitimé certains comportements hostiles aux homosexuels. Un couple parisien a été victime de l'une de ces agressions, particulièrement violente, il y a deux mois. Leur agresseur vient d'être condamné à 4 mois de prison ferme.

Reportage de Pierre-Yves Salique et Mathieu Bénito
Intervenants: Yohann Roszéwitch, président SOS homophobie
durée de la vidéo: 01 min 59
Augmentation des actes homophobes: le témoignage d'un couple agressé
Adheos, l'association LGBT militante & friendly de Poitou-Charentes organisait aujourd'hui un colloque sur le sujet dans les salons de la mairie d'Angoulême (16). Thématique du jour: "Prévention et lutte contre les discriminations en raison de l’orientation sexuelle". Parmi les intervenants, des avocats, le vice-procureur de la République à Angoulême.

Le président de l'association Adheos, Frédéric Hay, était l'invité du journal de midi de France 3 Poitou-Charentes (en duplex depuis Angoulême)
durée de la vidéo: 03 min 16
Frédéric Hay, président d'Adheos était l'invité du Midi Pile, vendredi 13 juin


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société mariage pour tous lgbt+ faits divers