Pilule 3ème génération : la demande de Leslie Pervieux est rejetée

Publié le Mis à jour le

Le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux a rejeté ce mercredi après-midi la demande de Leslie Pervieux. La jeune femme demandait que soit reconnu son statut de victime de la Méliane, une pilule de 3ème génération, responsable selon elle de son AVC en 2010.

Cet après-midi à 14 heures, la commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI) du Tribunal de Grande Instance de Bordeaux a rejeté la demande de Leslie Pervieux.

La jeune Girondine de 29 ans demandait que soit reconnu son statut de victime de la Méliane, la pilule 3ème génération produite le laboratoire allemand Bayer.

La CIVI a déclaré irrecevable la demande de la jeune femme sur la "matérialité de l'infraction". Les juges conseillent à Leslie Pervieux de déposer plainte au pénal.

La jeune femme a été victime d'un AVC en 2010 et souffre depuis d'un déficit de la vision de l'oeil gauche et de troubles de la mémoire. Elle impute cet accident vasculaire cérébral à la prise de la Méliane. 

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et  Guillaume Decaix qui ont rencontré Leslie Pervieux lors de l'audience au Tribunal de Grande Instance de Bordeaux:
Pilule troisième génération, Leslie Pervieux déboutée