L'UBB corrigée par le Stade Français reste malgré tout dans les 4 premiers

© AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO / KENZO TRIBOUILLARD

Ce fut un déplacement difficile au stade Jean Boin pour les bordelais battus 39 à 22 lors de cette 10ème journée du Top 14 de rugby. 

Par avec AFP

"On a eu nos chances. En 1ere mi-temps, les joueurs ont bien répondu à la stratégie que nous avons planifiée avant la rencontre. Par manque de réussite et de finition, on a pas réussi à concrétiser. Dans ce genre de situation le scenario est connu, l'équipe bousculée reprend confiance", c'est le constat du coach bordelais Raphaël Ibanez après le match perdu à Paris.

C'était le duel des "ambitieux" mais Bordeaux est tombé sur une équipe plus forte hier soir qui empoche en prime le bonus offensif.

Grâce à ce succès mérité, les Parisiens grimpent provisoirement à la deuxième place du Top 14, récompense de leur très bon début de saison, et s'affirment comme des prétendants sérieux aux phases finales.
Les Stadistes restent invaincus à domicile cette saison en championnat, corrigeant le tir après l'accident survenu lors de la défaite face à Newport (23-38) en Challenge européen, et maintiennent leur série d'invicibilité face à l'UBB sur leur pelouse.

Car pour l'UBB les années se suivent et se ressemblent à Jean Bouin. Bordeaux-Bègles n'arrive toujours pas à arracher le succès à Paris depuis son retour dans l'élite en 2011/2012.

Avec ce revers, la meilleure attaque du Top 14 retombe de son nuage après ses deux succès XXL face à deux ogres du championnat, 51-21 contre Clermont et 59-7 face au vice-champion Castres, pour descendre à la 4e place.

Le match


Mis sous pression par l'audace bordelaise, fidèle à ses principes de jeu dès l'entame de match, les Parisiens ont repris peu à peu le fil de la rencontre grâce à leur supériorité dans les zones de combat et le défi physique.
Réaliste et nettement supérieur en conquête, le Stade Français basculait en tête à la pause, 11 à 9, grâce notamment à un essai de Waisea Vuidravuwalu, en ayant laissé au passage 5 points au pied par le demi de mêlée Julien Dupuy, assez maladroit.

Mais Pierre Bernard, auteur de tous les points de son équipe, réussissait à maintenir l'UBB dans le match. Un homme allait permettre à Paris de faire la décision: Jules Plisson. En l'espace de 15 minutes, l'ouvreur international faisait parler sa maestria et son adroit jeu au pied pour alourdir le score avec deux pénalités notamment. Après l'essai de Julien Arias, Plisson offrait le doublé à Vuidravuwalu une géniale passe volleyée en une touche, qui permettait au centre fidjien de signer l'essai du K.O en bout de ligne.

Dépassé par les coups de boutoir des Stadistes, l'UBB s'accrochait grâce à un essai transformé de son néo-international Bernard en fin de match (73). Mais Zurabi Zhvania, entré en jeu, assommait tout espoir avec un essai à l'ultime minute.

Le classement de cette 10ème journée à l'issu des matchs de samedi soir :


                                  Pts J G N P pp pc dif bonus
1. Clermont                31 10 7 0 3 242 173 69 3
2. Stade Français      31 10 7 0 3 234 224 10 3
3. Toulon                   28 9 6 0 3 265 161 104 4
4. Bordeaux-Bègles 27 10 6 0 4 296 233 63 3
5. Montpellier             26 10 6 0 4 216 176 40 2
6. Racing-Métro         25 10 5 0 5 225 218 7 5
7. Grenoble                24 9 5 0 4 224 241 -17 4
8. Stade Toulousain   23 10 5 0 5 227 200 27 3
9. Bayonne               21 10 4 0 6 214 206 8 5
10. La Rochelle         19 10 4 0 6 220 295 -75 3
11. Brive                    18 10 4 0 6 206 266 -60 2
12. Lyon OU              17 10 4 0 6 181 248 -67 1
13. Oyonnax              16 10 3 0 7 201 226 -25 4
14. Castres                15 10 3 0 7 202 286 -84 3

Sur le même sujet

Le député LREM expulsé du Sommet de l'élevage

Les + Lus