Top 14 : La Rochelle vient à bout de Montpellier

Le match s'annonçait difficile mais ils l'ont fait : les Rochelais ont battu hier les Montpelliérains (21-15), à l'occasion de la 10eme journée du Top 14. Une victoire devant un stade Marcel-Deflandre plein à craquer.

© Maxppp Photo PQR Le Midi Libre
La Rochelle, sanctionné par trois cartons jaunes, a trouvé les ressources pour contenir une équipe de Montpellier brouillonne (21-15), hier après-midi, au stade Marcel-Deflandre, à l'occasion de la 10eme journée du Top 14.

Les hommes de Patrice Collazo, toujours aussi alertes et récompensés par deux essais, confirment qu'ils sont bien acclimatés à l'élite, montrant une nouvelle fois un gros caractère. De leur côté, ceux de Fabien Galthié ont paru un peu perdus en l'absence de leur ouvreur François Trinh-Duc et repartent en Hérault les valises vides.

Pourtant, les visiteurs avaient bien entamé cette rencontre un peu particulière pour Paillaugue, formé en Charente-Maritime, marquée par les échecs initiaux des buteurs. Le score se décantait à la suite d'un double turnover dans les 22 mètres montpelliérains qui profitait à Audy, lequel servait d'une manière peu académique son ailier Alofa pour le premier essai (7-0, 14). Solides en défense, les Rochelais continuaient de dominer territorialement, malgré une réduction du score par Paillaugue sur pénalité (27) mais leur trop grande agressivité -carton jaune pour Atonio pour placage dangereux (39) - laissait le MHR espérer
à la pause (10-6).

Ce sentiment était renforcé au retour des vestiaires avec cette fois-ci Qovu sanctionné d'un nouveau carton jaune (47). Curieusement, les coéquipiers de Ouedraogo n'en profitaient pas, au contraire des locaux, en double infériorité, qui s'en allaient planter un deuxième essai en coin et en force par le pilier géorgien Kaulashvili, rentré temporairement pour suppléer l'absence d'Atonio (15-9, 48). Pas très loin du bonus, Montpellier pensait bien, après le troisième carton jaune du soir sorti par M. Attalah à l'encontre de Botia (70), que son sort allait s'inverser, surtout qu'Iribaren ramenait les siens à 3 points (18-15, 70). C'était sans compter sur la détermination des maritimes qui ne lâchaient rien et finissaient même très fort malgré les événements contraires avec une dernière pénalité du jeune Jules Le Bail qui sortait de nouveau leur adversaire du bonus.


Reportage de Valérie Prétot et Pierre Lahaye

durée de la vidéo: 02 min 01
Rugby La Rochelle/Montpellier


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
top 14 rugby