30 ans et 15 ans de réclusion criminelle requis à l'encontre des deux limougeauds accusés d'avoir poignardé un étudiant

Tout au long du procès entamé mardi devant la cour d'Assises de la Haute-Garonne, à Toulouse, les deux hommes se sont rejetés la responsabilité du coup mortel. 

Driss Arab et Hicham Ouakki sur le banc des accusés
Driss Arab et Hicham Ouakki sur le banc des accusés
L'avocat général estime que Hicham Ouakki, âgé de 22 ans a porté le coup de poignard mortel dans le coeur du jeune étudiant, Jérémy Roze, qui résistait au vol de ses effets personnels, alors qu'il rentrait chez lui après une soirée avec des amis. Il a requis 30 ans de réclusion criminelle

Les avocats de l'accusé trouvent la sentence réclamée beaucoup trop longue. 

L'avocat général a requis 15 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Driss Arab, âgé de 24 ans. Il considère que le jeune homme était complice de l'agression mortelle. 

Son avocat a demandé l'acquittement, faute de preuve de son implication dans l'agression. 

Dans le reportage de Michel Pech et Jean-Pierre Jauze qui suit, on peut entendre Laurent de Caunes, avocat de la partie civile. 



durée de la vidéo: 01 min 23
Deux limougeauds devant les assises de Haute-Garonne


Le verdict doit être prononcé ce vendredi 19 décembre. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assises justice faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter