Bordeaux : manifestation "100% femminine" vendredi soir à la Victoire

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.O

Collectif de Lutte des Étudiantes Féministes (CLEF) organise une manifestation non-mixte le 10 avril. Le mot d'ordre : "Marchons la nuit, pour ne plus nous faire marcher dessus le jour !"

L'objectif de cette manifestation est double. D'abord la réappropriation de l'espace public par les femmes (beaucoup d'en sentiraient souvent exclues, surtout la nuit tombée).  Les étudiantes auraient particulièrement peur sur le campus à Talence. Un article de Rue89 y faisait récemment référence. L'autre intention est plus symbolique explique le CLEF qui "associe la sortie des femmes dans la rue avec leur volonté de publiciser les problèmes de sexisme, de discriminations envers les femmes, qu'elles s'exercent dans la rue, au travail, dans le couple..." Le mot d'ordre : "Marchons la nuit, pour ne plus nous faire marcher dessus le jour !". L'année dernière 200 femmes avaient participé à cette manifestation.



"L'année dernière tout s'était bien passé, et ça avait été assez fort, 200 femmes réunies autour d'un même discours, ça avait été un beau moment de solidarité", raconte Mathilde du CLEF.



Au même moment, le Collectif Féministe du Mirail de Toulouse,organise lui aussi une manifestation (départ 20h30 place du Capitole). C'est une première dans la Ville rose qui a vu le collectif se monter à l'automne dernier. Pareil à Lyon demain soir, mais là il ne s'agit pas d'une premiere.



Syndicats, associations, collectifs, et femmes de tous horizons sont invités à participer à l'évênement, mais sans drapeau ni signe distinctif, l'idée étant de se retrouver autour d'une cause commune, celle de la femme. 



La manifestation sera précédée d'un pique-nique mixte  à 18h à la Victoire, animé par le groupe "Le Contrebande à Simone". Le départ de la manifestation réservée uniquement aux femmes sera donné vers 20h. Le parcours, reste secret, mais l'idée est de traverser de le centre-ville et de se rendre visible à une heure où les terrasses des bars seront occupées...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité