Affaire Massonnaud : les policiers soutiennent l'accusé

Les policiers présents pendant l'intervention se sont exprimés. / © France 3 Poitou-Charentes
Les policiers présents pendant l'intervention se sont exprimés. / © France 3 Poitou-Charentes

Troisième jour d'audience à la cour d'Assises de la Gironde. Les policiers présents le jour du drame étaient entendus. Compte-rendu complet.

Par Mary Sohier

Y-a-t-il eu légitime défense ? C'est la question sur laquelle les jurés devront se prononcer vendredi. Une nouvelle fois, les débats ont tourné autour de cette interrogation ce mercredi.
 
 

"Il voulait nous tuer"

À la barre aujourd'hui, 10 policiers. Tous ont participé à l'intervention dans la nuit du 13 au 14 août 2007. Et neuf d'entre eux soutiennent et confirment la version de l'accusé. Les fonctionnaires de police martelent une seule et même phrase :

Nous pensions qu'il était armé au moment du tir.

Ses confrères ont décrit un homme "professionnel" qui a fait "preuve de sang froid"

 

Un policier nuance les propos :
"Je ne l'ai pas senti dangereux"

Seule ombre au tableau pour la défense : le témoignage de Thierry Ferrari, policier à la retraite. Il était l'un des quatre policiers présents au moment du drame et c'est lui qui a découvert Olivier Massonnaud. Pour lui, cette nuit d'août 2007 était, au début, "une intervention normale, un différend familial comme un autre". Il explique ne pas l'avoir "senti dangereux".


L'accusé et le père de la victime réagissent

À la suite des auditions, François Massonnaud s'est exprimé. Il s'est dit "blessé" par les propos d'un des policiers. L'un d'entre eux avait dit que Jocelyn Chaveau était "serein" après le tir. L'accusé a pu répondre au père de la victime : "J'ai pu donner l'impression à mes collègues de contrôler la situation. Depuis ce moment, je ne cesse de penser à mon geste."

Découvrez le témoignage exclusif de François Massonnaud :
 
La journée de jeudi sera consacrée à l'audition des enquêteurs et des experts psychologues. Jocelyn Chauveau sera interrogé une dernière fois en fin de journée.

Compte-rendu en images : Mary Sohier et Alain Darrigrand

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus