• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Alternatiba à La Rochelle : 5600 km à vélo pour le climat

© Valérie Prétot
© Valérie Prétot

Escale à La Rochelle aujourd'hui pour le Tour Alternatiba. Partis depuis 3 mois, les cyclistes auront bientôt 5000 km dans les mollets. Partout où ils passent, ils alertent sur l'urgence climatique et proposent des solutions alternatives pour réduire les gaz à effet de serre.

Par Marine Rondonnier

Cela fait 3 mois que le Tour Alternatiba parcourt les routes de France et de 5 autres états européens.

L'objectif : tirer la sonnette d’alarme de l’urgence climatique et expliquer ce qui est en jeu pour les populations. Les solutions à ce problème central sont détaillées lors de conférences, projections et autres prises de paroles. Les participants au Tour proposent des alternatives permettant de réduire les gaz à effet de serre responsables du dérèglement climatique en cours.

A Paris dans 3 semaines après avoir parcouru 5600 km
Partis le 5 juin de Bayonne, où le premier village Alternatiba a vu le jour en 2013, les cyclistes arriveront à Paris le 26 septembre après 5600 km. 
Certains resteront certainement pour l'Alternatiba Paris ( voir encadré sur les villages Alternatiba). 

Ce sera le grand rendez-vous de tous les partisans d’une transition sociale et écologique, unissant les porteurs d’alternatives et les résistants à la destruction du climat et de l’environnement." Alternatiba



Avant cela, mardi 8 septembre, ils arriveront à Bordeaux, où le collectif local Alternatiba Gironde a organisé une  étape avec notamment une grande vélorution et un concert gratuit avec HK & Les Saltimbanks.

Cet après-midi, ils étaient à la Rochelle. 

Reportage de Valérie Prétot, Pierre Lahaye et Patrixk Mauduit 
Les intervenants : 
- Txetx Etcheverry, animateur Alternatiba
- Pascale Galley, adhérente SEL La Rochelle
Alternatiba à La Rochelle : 5600 km à vélo pour le climat
Un reportage de Valérie Prétot, Pierre Lahaye et Patrick Mauduit








Les Villages Alternatiba : rendez-vous à Limoges le 13 septembre

Les villages Alternatiba existent depuis deux ans. Ils ont été créés à Bayonne pour promouvoir les alternatives sociales et économiques dans un esprit festif. 
Depuis, le concept a fait des petits. Une centaine de villages alternatifs ont vu le jour en France. 
Alternatiba se veut apolitique : il n'y a pas de chef et les décisions sont collégiales. 
Il s'agit selon eux d'une dynamique citoyenne de mobilisation sur le changement climatique et de promotion d'alternatives concrètes.

A lire aussi

Sur le même sujet

En haut du donjon d'Angoulême

Les + Lus