• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Aquitaine : Les Restos du Cœur lancent leur 34e campagne d'hiver

© Sebastien JARRY/MAXPPP; 30/10/2017
© Sebastien JARRY/MAXPPP; 30/10/2017

Depuis sa création en 1985, la «petite idée» de Coluche a bien grandi. Les besoins sont toujours considérables. Avec les années le nombre de bénéficiaires explose. L’hiver dernier, les Restos ont distribué 130 millions de repas à 860.000 personnes sur l’ensemble du territoire.

Par Sandrine Papin

A Saint-Jean-de-Luz, comme ailleurs, les bénévoles repartent en campagne. Dans cette antenne du Pays Basque, ils sont 45. Avant l’ouverture ce mardi, ils sont déjà sur le pont pour enregistrer les inscriptions et ranger les 1500 kg de produits alimentaires récupérés entre Hendaye et Bidart. Des légumes, des conserves, des féculents.

Objectif : accueillir au mieux les plus démunis. Ici, 51 familles vont en profiter. Pour recevoir l'aide alimentaire tout l'hiver, il faut justifier de ses ressources et de ses dépenses.

« Ce sont de grands moments. Il y a toujours à dire, à faire et à aller plus loin dans notre démarche » confie un bénévole.   

L'association pourvoit à l’aide alimentaire, mais pas uniquement.
           

Indépendamment des repas, les Restos du coeur aident aussi à l'hébergement et au logement et proposent aussi des services d’aide à la personne comme le coiffeur, l’accompagnement pour les démarches administratives, le soutien à la recherche d’emploi.    

Cette année, ce sont au total onze centres qui vont ouvrir dans les Pyrénées-Atlantiques, dont six au Pays basque. 
 
Une nouvelle campagne hivernale pour les bénévoles des Restos du cœur de Saint-Jean-de-Luz


Au moment où débute cette 34e campagne, les organisateurs s’inquiètent de voir de plus en plus de jeunes franchir les portes.

L'hiver dernier, 38% étaient mineurs et 50% avaient moins de 25 ans.
           

Ça représente une augmentation de 10 à 15% par rapport à il y a deux ans

détaille à l'AFP le président de l'association, Patrice Blanc.

"Ce phénomène est inquiétant et montre bien les problèmes rencontrés par les familles monoparentales: la situation des mères célibataires avec enfants est extrêmement difficile".

En Aquitaine, l’antenne de Gironde est la plus importante avec une quarantaine de centres, et près de 1500 bénévoles. L’an dernier, 2 832 188 ont été distribués et 17 239 personnes accueillies.

 
Entretien avec Caroline Ackeret, la présidente des Restos du cœur de Gironde

 

Sur le même sujet

Pépé, un livre de François Dorian

Les + Lus