Cet article date de plus de 5 ans

Biarritz garde sa place en Pro D2

La commission d'appel de la FFR a décidé de "relaxer le Biarritz Olympique de toutes poursuites". Le BO est donc "maintenu en Championnat de France de 2ème Division Professionnelle" a t-elle écrit dans un communiqué publié mercredi soir sur le site du club.



Les dirigeants biarrots, entendus mercredi matin, ont réussi à convaincre les membres de la commission d'appel de la Fédération française de rugby de laisser tomber les poursuites, pour raisons financières, à l'encontre du club.

La DNACG, le gendarme financier du rugby, avait décidé de rétrograder le club en fédéral 1 fin mai. Son budget étant jugé trop faible pour évoluer en Pro D2 la saison prochaine.

Il fallait trouver 400 ou 500 000 euros en dix jours pour conserver sa place dans la deuxième division. Le club a alors lancé une augmentation de capital et sollicité les supporters. Par ailleurs la famille de l'actionnaire principal Serge Kampf, décédé en mars dernier, a mis à disposition le compte-courant du Président de Capgemini au profit du BO.

Sur un plan sportif, les joueurs ont déjà repris l'entraînement. Ils joueront deux matchs de préparation au stade Aguilera, le jeudi 4 août contre l'UBB et le lundi 15 août contre le promu RC Vannes.

Relégué de Top 14 en Pro D2 en 2014, Biarritz a plusieurs fois été remis à flot par le passé grâce au mécénat, et principalement celui de Serge Kampf.

Cette année, le club a connu une baisse des abonnements, une diminution d'affluence, une baisse du partenariat local et national et une baisse du chiffre d'affaire de la boutique.

La mobilisation de tous a permis de régulariser la situation. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport biarritz olympique pro d2