Alain Juppé voit un risque pour l'unité nationale dans la réforme territoriale

Publié le Mis à jour le
Écrit par SV avec AFP

La future réforme territoriale pourrait faire évoluer le pays vers un système " fédéraliste " qui présenterait un " risque pour l'unité nationale ", a estimé mercredi Alain Juppé, tout en soulignant qu'un report des élections régionales relèverait par ailleurs d'une " manoeuvre " électorale.

Le nouveau découpage des régions pose problème. Je suis très réservé à l'idée d'avoir sept à huit provinces en France. Je pense que l'on évolue vers une forme fédéraliste d'organisation de notre pays. C'est un risque pour l'unité nationale "

a déclaré le maire UMP de Bordeaux.
L'ancien Premier ministre s'est dit favorable à une simplification de la carte, mais, a-t-il ajouté, " si on supprime les départements, il ne faut pas faire de trop grandes régions, car sinon on éloigne beaucoup le niveau administratif ".
" Cette annonce soulève beaucoup plus de questions qu'elle n'apporte de réponses", a-t-il encore estimé, non sans souligner au passage que de tels changements impliquent une réforme constitutionnelle nécessitant son adoption par une majorité des trois cinquièmes au Congrès loin d'être acquise, " car aussi bien la gauche que la droite sont divisées sur ce point ".

Concernant un éventuel report des élections régionales dans ce contexte, il a en outre jugé qu'il s'agissait " d'une manoeuvre ": " Comme les élections municipales ont été une claque, on essaye d'éviter de revenir vers les électeurs."

François Hollande et son gouvernement envisagent désormais de faire la réforme territoriale (suppression des départements et réduction du nombre des régions) avant les nouvelles élections régionales et cantonales, ce qui implique de reporter ces scrutins de 2015 à 2016.
Plusieurs voix à droite (Xavier Bertrand, François Bayrou, Jean-François Copé...), après avoir réclamé à cor et à cri la suppression des départements,
demandent maintenant un référendum sur la question. C'est aussi une exigence du numéro un du PCF, Pierre Laurent, défenseur des départements.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité