Bordeaux : manifestation pour dénoncer la suppression du droit à l'avortement en Espagne

Plus de 300 personnes pro avortement se sont mobilisées ce matin devant le consulat d'Espagne de Bordeaux, en réaction au projet de loi espagnol visant à limiter l'interruption volontaire de grossesse aux seules femmes violées ou en danger pour leur vie.

© C.C/France 3 Aquitaine
Un projet qui concerne indirectement la France. Chaque année, des dizaines de françaises partent se faire avorter en Espagne, car l'IVG y est possible jusqu'à 22 semaines, contre seulement 12 en France.
Si le projet de loi espagnol venait à passer, ce sont les Espagnoles qui viendraient se faire avorter en France, alors que de nombreux plannings familliaux et services gynécologiques du territoire sont déjà saturés.
Les opposants espagnols et les associations françaises de défense de l'IVG craignent un retour aux avortements clandestins.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation santé