Cet article date de plus de 7 ans

Les familles sans solution de logement au 1er mars ont obtenu un prolongement de leur accueil

Les associations accompagnant les familles hébergées par le 115 ont pu rencontrer le préfet de Gironde à la mi-journée. Elles s'inquiétaient de voir le dispositif hivernal "allégé" de 120 places d'hôtel alors que l'hiver n'est pas terminé. Finalement, le dispositif sera maintenu jusqu'au 31 mars.
© Google Maps
Plusieurs associations (Ligue des droits de l'homme, Médecins du monde, Scolenfance, Association de soutien aux travailleurs émigrés, Collectif Egalité des Droits, Secours Catholique, Réseau Education Sans Frontière) s'étaient émues de la situation quand, le 27 février dernier, les familles ont été réunies pour leur annoncer qu'à compter du 3 mars, la moitié des possibilités d'hébergement serait supprimée soient les 120 places hôtelières du dispositif hivernal. 60 personnes, essentiellement familles et enfants n'auraient pu être accueillies...

Le Préfet a pu les recevoir à la mi-journée et leur demande a été entendue. Une circulaire devrait être envoyée dans la journée pour prolonger l'accueil de ces familles, du moins jusqu'au 31 mars prochain.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social logement