la Fashion week annulée à Bordeaux pour travail dissimulé : l'organisation réagit

Ce devait être "l'événement" dans le monde de la mode. Après New-York, Londres, Milan et Paris, Bordeaux accueillait la Fashion week jusqu'au 11 mai. Mais après un contrôle hier, de nombreuses infractions ont été constatées et la manifestation interdite. Son organisateur est entendu par la police.

 Défilé de la marque de prêt-à-porter Donne-moi la main lors de la toute première Fashion week de Bordeaux au Palais de la Bourse.
Défilé de la marque de prêt-à-porter Donne-moi la main lors de la toute première Fashion week de Bordeaux au Palais de la Bourse. © IP3 PRESS/MAXPPP / Thibaud MORITZ
Ce matin, créateurs et mannequins ont trouvé portes closes. Certains n'ont pas caché leur colère. Valrie Miristrini parle d'"incompétence de certains" devant notre caméra. De son côté, le porte-parole de l'organisation, Sandrine  Bégout regrette que pour quelques papiers non signés, on ait pas attendu lundi. 
Réactions après l'annulation de la Fashion week à Bordeaux


Dans un communiqué, la préfecture énumère des infractions qui impliquent notamment des enfants mineurs : 
"Face à la gravité de ces éléments", la manifestation a été interdite par un arrêté préfectoral.
Cette manifestation, lancée jeudi 8 mai devait se poursuivre jusqu'à demain. Elle affichait à son programme  40 défilés dans trois lieux de Bordeaux. Elle devait permettre de découvrir les collections de nombreux créateurs. 
Le lancement de la fashion week à Bordeaux



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers mode