Cet article date de plus de 6 ans

Girondins de Bordeaux : chasser les vieux démons contre Rennes

Après un départ en trombe, les Girondins de Bordeaux marquent un peu plus le pas. Contre Rennes ce dimanche, le club bordelais cherche à reprendre sa dynamique de victoire et trouver plus de maîtrise dans son jeu.
© cc Fred Tanneau / AFP

Revenus sur terre

Bordeaux, en difficulté technique malgré son bon classement (2e), reçoit Rennes, claqué deux fois cette semaine et mal en points (13e), dimanche (14H00), dans un match de la 8e journée de Ligue 1 où la maîtrise sera primordiale. Août avait levé des doutes sur le potentiel des Girondins, partis en trombe avec trois succès de rang. Septembre les a ramenés sur terre, avec un revers, deux nuls et une victoire poussive faisant ressurgir certains démons d'un passé récent. Si l'état d'esprit de ses joueurs a bien changé depuis trois mois, s'il a confirmé son désir d'ouvrir son onze aux jeunes pousses, la greffe Willy Sagnol n'a pas encore totalement pris.

"On se mettra en confiance avec plus de jeu, nous sommes des joueurs de ballon mais il faut le démontrer" Wahbi Khazri

Rennes va tenter de faire un coup

La dynamique et la volonté de jeu existent; le nul à la fois heureux et frustrant ramené de Saint-Étienne (1-1) a mis en avant la solidité défensive de son collectif. Mais le déchet technique saute aux yeux depuis quelques rencontres. "On se mettra en confiance avec plus de jeu, nous sommes des joueurs de ballon mais il faut le démontrer, admet le milieu offensif Wahbi Khazri. On a une grosse marge de progression à ce niveau". Cette maîtrise est appelée de ses voeux par l'ensemble du groupe bordelais qui s'appuie en attendant "sur une grosse force mentale, du caractère et des valeurs", poursuit l'international tunisien, pour demeurer dans le quinté de tête.

En Gironde, le Stade Rennais "aura pour objectif de faire un coup", témoigne le milieu Vincent Pajot du Stade Rennais. "On va essayer de faire un bon match avant tout, de ne pas perdre. Je pense qu'on est une équipe qui, à l'extérieur, est bonne parce qu'on a une forte capacité de contre et, face à Bordeaux, c'est ce qu'il faudra démontrer", conclut-il.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football girondins de bordeaux ligue 1