Une pelouse en convalescence, le stade Matmut Atlantique retrouve son vert

La pelouse se remet doucement de l’attaque du pythium, un champignon qui a laissé des stigmates au niveau du rond central. Les journées caniculaires du mois d’août ont favorisé sa prolifération. Aujourd’hui, les choses sont sous contrôle.

La pelouse se remet doucement de l’attaque du pythium, un champignon qui a laissé des stigmates niveau du rond central. Les journées caniculaires du mois d’août ont favorisé sa prolifération. Aujourd’hui, les choses sont sous contrôle.
Ce pythium a transformé le joli vert de la pelouse en un « marron délavé ». Il se développe lorsque les températures atteignent plus de 30° le jour et que subsistent de fortes chaleurs la nuit. Le champignon dans ces conditions est résistant même aux traitements.

C’est d’ailleurs le même champignon qui a sévi à Toulouse. Le gazon du Stadium de Toulouse, le même qu'au stade de Bordeaux a présenté le même aspect, menaçant même la rencontre entre le TFC et Bordeaux.

Aujourd’hui les températures baissant, de nouveaux semis sont pratiqués. La pelouse va retrouver son aspect normal, cela se fera progressivement.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport stade de bordeaux matmut atlantique