Cet article date de plus de 7 ans

Le Pont Chaban–Delmas se pare de mille feux

Coup d’envoi des festivités, hier soir. Un feu d’artifice a sublimé le tout nouvel édifice. Un spectacle haut en couleurs, suivi par des milliers de curieux. Nous y étions. Comme vous.
© france3aquitaine
20h15. Bordeaux a rendez-vous sur les quais. Silencieusement, les rives de la Garonne se mettent en branle. Du miroir d’eau à Bacalan, un flot de Badauds marche d’un pas pressé. Des familles sorties de table se fondent en un mouvement continu. Quelques vélos, lumières allumées évitent les poussettes, zigzaguent entre les groupes. L’air est vif, le ciel à peine étoilé. Place des Quinconces, la foire aux plaisirs dresse ses tours illuminées. Quelques photographes amateurs installent le pied de leur appareil et s’apprêtent à fixer sur pellicule ce moment attendu. Au loin, le pont patiente. Du haut de ces 53 mètres, la travée scintille, trait d’union en lévitation.

Discrètement, une fusée s’élance. Un premier coup pour annoncer le début du spectacle. Les regards se tournent. Les discussions se taisent. Une deuxième traînée lumineuse traverse la nuit. Un bouquet de fleurs roses s’enflamme. La chorégraphie pyrotechnique s’emballe. Gerbes d’étincelles, retombées incandescentes, voie lactée d’étoiles. Lentement, le pont s’abaisse, crachant des formes multicolores. Onze minutes époustouflantes virant du rouge au doré.

La travée a retrouvé son altitude normale, mais son volcan ne s’éteint pas encore. De chaque côté, des projections blanches se croisent, avant de plonger dans le fleuve. Les feux dessinent de nouvelles formes multicolores. Un dernier bouquet qui arrache l’admiration de la foule. Un "Youah" échappé de quelques bouches bées, puis un applaudissement à la Bordelaise, appuyé mais sans emphase.

Il est 20h50. La foule reprend son mouvement en sens inverse. Elle traverse la foire aux plaisirs déserte et s’engouffre dans un tramway bondé. Comme dans le métro parisien aux heures de pointe, les passagers se poussent pour laisser les portes se refermer. Il faut rentrer. Dans quelques heures, Bordeaux a de nouveau rendez-vous avec son pont.

Voir ou revoir l'intégralité du spectacle



"Le passage" a été imaginé par Le groupe F
Le Groupe F a conçu des spectacles pyrotechniques dans le monde entier, de nombreux événements à forte dimension culturelle et populaire comme la cérémonie d’ouverture et de clôture des Jeux olympiques d’Athènes (2004), les 120 ans de la Tour Eiffel (2009), Istanbul capitale européenne de la culture (2010).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports architecture et urbanisme