Changement d'heure : quelle heure sera-t-il, demain, au réveil ?

Les amateurs de grasse matinée apprécieront. Grâce au changement d'heure, intervenant dans la nuit, les dormeurs bénéficieront d'une heure de plus passée sous leur couette. Ce dimanche, il faudra retrancher une heure à sa montre pour passer à l'heure d'hiver.

Par François Gibert

En France, ce dispositif existe depuis 1976. Trois ans après le choc pétrolier, l'idée était de réaliser des économies d'énergie en faisant coïncider les horaires d'activité avec l'ensoleillement pour limiter l'utilisation de l'éclairage artificiel.
Depuis 1998
, l'alternance des horaires a été harmonisée dans l'UE et gravée, trois ans plus tard, dans le marbre d'une directive du Conseil et du parlement. Pour supprimer ce changement d'heure, il faudrait négocier avec les partenaires européens de la France une modification de cette directive. Paris n'a pas fait part de sa volonté d'engager de telles discussions.

Des conséquences sur le sommeil

D'après l'INSERM, "La littérature scientifique montre que le changement d'heure peut induire des troubles du sommeil, de la vigilance, des accidents de la route, des dépressions, des suicides, et des infarctus du myocarde".
Les enfants et les personnes âgées, en particulier, peuvent ainsi mettre une semaine à s'adapter.

Retenez bien :


Dimanche à 3 heures (heure d'été), il sera en fait 2 heures (heure d'hiver).

En France, le décalage par rapport à l'heure GMT se réduira à +1 heure, contre GMT +2h de fin mars à fin octobre. L'heure d'été reviendra en 2017 dans la nuit du 25 au 26 mars.

Sur le même sujet

Les + Lus