Charente : le feu est maîtrisé et sous contrôle à Pillac

Le feu est sous le contrôle des pompiers à Pillac au sud de Montmoreau en Charente. 30 hectares de forêt ont été ravagés par un incendie qui pourrait avoir été provoqué par le brûlage de déchets verts, une pratique pourtant interdite.

Les sapeurs pompiers sont maîtres du feu à Pillac en Charente
Les sapeurs pompiers sont maîtres du feu à Pillac en Charente © Jérôme Deboeuf - France télévisions
Le feu est sous contrôle à Pillac, au sud de Montmoreau en Charente. Depuis ce vendredi, 30 hectares sont partis en fumée dans un bois de pins et de châtaigniers. Il faut dire que le temps sec et le vent qui soufflait sur le sud de la région hier ont permis au feu de progresser.
L'incendie de Pillac
L'incendie de Pillac © Julien Queffelec - SDIS 16
 
Un épais nuage de fumée au-dessus du bois
Un épais nuage de fumée au-dessus du bois © Lionel Queffelec - SDIS 16

160 sapeurs pompiers venus de Charente, Charente-Maritime et Dordogne ont lutté contre les flammes avec l'aide d'un avion bombardier d'eau de type Dash 76.
Avion bombardier d’eau Dash 76 de la Sécurité Civile
Avion bombardier d’eau Dash 76 de la Sécurité Civile © Sécurité Civile
Un enquête est en cours pour déterminer l'oirigine du sinistre, mais une première piste semble privilégiée.

Selon les premières constatations des sapeurs-pompiers, il n'est pas impossible que le feu ait pour origine le brûlage de déchets verts par un particulier. Brûler des déchets verts à l'air libre est interdit.
- Lionel Lagarde, directeur de cabinet de la préfète de la Charente 

 

Le feu serait parti d'ici, un agriculteur aurait tenté de brûler des souches, un brûlage interdit, même pour les professionnels
Le feu serait parti d'ici, un agriculteur aurait tenté de brûler des souches, un brûlage interdit, même pour les professionnels © Jérôme Deboeuf, France Télévisions


Le brûlage des déchets de jardin est interdit 

Le risque d'incendie est assez élevé dans le sud de la région en ce moment. La Charente-Maritime est placée en risque sévère de feux de forêt. La végétation est particulièrement combustible. C'est pourquoi les préfectures de Charente, Charente-Maritime et de la Vienne ont pris des arrêtés interdisant le brûlage des déchets de jardin, même si les déchetteries sont actuellement fermées. Il est demandé aux utilisateurs de transformer les déchets en paillage ou en compost ou de les stocker, le cas échéant jusqu'à la réouverture des déchetteries. Une interdiction que rappellent aussi les services de la sécurité civile.

Où se trouve Pillac ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers météo feux de forêt