Législatives : Raphaël Gérard LREM ravit sur le fil la 4ème circonscription de Charente-Maritime

© France Télévisions
© France Télévisions

Raphaël Gérard, député estampillé La République en Marche, s’installe dans le fauteuil laissé vacant par l’emblématique Dominique Bussereau. Loïc Girard (Les Républicains) est battu de justesse.

Par EG

Une page s’est tournée ce dimanche soir dans la 4ème circonscription de Charente-Maritime.
Alors que depuis 1993, la droite était aux commandes, le candidat Les Républicains a échoué à conserver ce fief dans le giron de sa famille politique. Échec sur le fil. 

Le député élu s’appelle Raphaël Gérard, il représente La République en Marche. Il a recueilli 51,3 % des suffrages face à Loïc Girard (48,7% ).

C’est une cinglante défaite pour le maire de Gémozac et dauphin de Dominique Bussereau qui s’était préparé de longue date à cette élection; échec d'autant plus cruel qu'il lui aura manqué seulement 911 voix pour atteindre son objectif.
C’est en revanche une tonitruante victoire pour celui que personne ne connaissait il y a encore quelques semaines et qui avait bénéficié d'un soutien de poids en la personne de Claude Belot.  Issu de la société civile, Raphaël Gérard menait sa première campagne ; un coup de maître indéniablement. À 49 ans, il devient député, son premier mandat politique.  
Réaction de Raphaël Gérard, élu député dans la 4ème circonscription de Charente-Maritime
France 3 Poitou-Charentes
À noter que dans cette circonscription, les électeurs se sont légèrement plus déplacés aux urnes (+ 1,38 points) que dans l'ensemble du département (42,8%).  

► Suivez pendant la soirée notre direct minute par minute des élections législatives en Nouvelle-Aquitaine

► Vous pouvez aussi choisir la vidéo et suivre en direct nos émissions spéciales ICI

Dans cette circonscription historiquement à droite, ce n'est pas le candidat Les Républicains qui est arrivé en tête au premier tour mais celui de La République En Marche. Avec 33,8 % des suffrages, le pari est d'ores et déjà réussi pour Raphaël Gérard (LREM), qui effectue là sa première campagne, auréolé de son étiquette "issu de la société civile".
Pour Loïc Girard (LR) en revanche, ce premier tour s'est avéré plus compliqué. 22,2 % des électeurs ont voté pour le maire de Gémozac, là où Dominique Bussereau, qui en avait fait son dauphin, avait dépassé les 40% lors du premier tour il y a cinq ans.

© France Télévisions
© France Télévisions

Participation au deuxième tour

Alors que le premier tour de ces élections législatives avait été marqué par une abstention record - un électeur sur deux s’était déplacé pour le premier tour dimanche dernier -, il n' y a pas eu de regain de civisme pour ce second tour.
A 17h, le taux de participation communiqué par la préfecture de Charente-Maritime, était estimé à 37,85%, soit quasiment 3 points de moins qu’à la même heure le 11 juin dernier (40,79%).
Ce recul de la participation était annoncé dès midi ;  20,17 % en Charente-Maritime (20,43% il y a une semaine).

Votre soirée électorale sur France 3 Poitou-Charentes

Second tour des élections législatives et seconde soirée pour France 3 Nouvelle-Aquitaine ce dimanche 18 juin, pour suivre au plus près les résultats de notre territoire.
  • 20h15 – 21h00 : Tour d’horizon des résultats en Nouvelle-Aquitaine, avec Jérôme Vilain pour les informations picto-charentaises
  • 21h15 – 22h00 : Premier focus en Poitou-Charentes avec les résultats dans votre circonscription et la découverte de votre nouveau député. Émission animée par Laïd Berritane
  • 22h15 – 23h00 : Retour en région pour des reportages et des analyses, un tour d'horizon à l'échelle de la Nouvelle-Aquitaine

Vous trouverez aussi toutes les informations au fil de la soirée sur notre page Facebook France 3 Poitou-Charentes, sur notre compte Twitter @F3PoitouChtes.





A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus