Charente-Maritime : quand les cheveux deviennent des filtres pour lutter contre la pollution aux hydrocarbures

Les cheveux récoltés dans le salon de coiffure d'Arvert avant d'être expédiés. / © Pascal Foucaud/ France Télévisions
Les cheveux récoltés dans le salon de coiffure d'Arvert avant d'être expédiés. / © Pascal Foucaud/ France Télévisions

Se faire couper les cheveux et contribuer en même temps à la lutte contre la pollution par les hydrocarbures, l'idée semble étrange pourtant elle est bien réelle. Onze salons de coiffure de Charente-Maritime sont aujourd'hui engagés dans cette démarche. C'est le cas à Arvert, près de Royan.

Par Christine Hinckel

Dans ce salon d'Arvert, une petite commune de Charente-Maritime, les coiffeuses ramassent les cheveux tombés à terre après avoir effectué leur coupe. Mais, au lieu de jeter ces cheveux, elles les collectent dans des sacs destinés à être envoyés à l'association varoise Coiffeurs Justes qui les recycle. 


Transformés en filtre pour absorber les hydrocarbures

Ces cheveux provenant de toute la France vont être transformés en boudins filtrants destinés à la lutte contre la pollution aux hydrocarbures sur les côtes. Les propriétés propres des cheveux font que ces boudins vont absorber les résidus de pétrole. Une démarche écologique pour lutter contre les marées noires ou les arrivées de pétrole sur les côtes après des dégazages en mer qui a été engagée il y a une dizaine d'années après la marée noire au Mexique.

Des associations ont alors commencé à se monter pour recycler les cheveux et en faire des sortes de paillassons qui peuvent aborber l'eau et le pétrole.
Jordane Lamarque, salariée et initiatrice de la démarche du salon de coiffure d'Arvert

dans ce salon d'Arvert, tous les cheveux sont ramassés pour être recyclés. / © Pascal Foucaud/ France Télévisions
dans ce salon d'Arvert, tous les cheveux sont ramassés pour être recyclés. / © Pascal Foucaud/ France Télévisions

Les salons de coiffure engagés dans cette démarche sont encore peu nombreux en France mais la tendance se développe. Actuellement, on en compte onze sur tout le département de la Charente-Maritime. Ils espèrent faire de nouveaux émules.

On est très peu pour l'instant mais nous sommes à la recherche d'autres salons qui voudraient bien contribuer à cette cause pour pouvoir avoir un ramassage plus global et plus important.
Sandrine Randé, salariée du salon de coiffure d'Arvert


Les propriétés étonnantes des cheveux

Si les salons sont plus nombreux à participer, un système de collecte par containers pourrait être envisagé.
Les cheveux représentent une matière première naturelle presque illimitée et leur composition en font des matériaux très précieux pour le recyclage. Ils sont notamment très résistants, imputrescibles et isolants. Ils peuvent donc être transformés en filtres destinés à absorber les hydrocarbures en mer mais peuvent aussi être utilisés par les agriculteurs comme engrais pour fertiliser la terre ou dans l'industrie du bâtiment comme isolant. ils peuvent également servir de répulsifs contre certains animaux.

 
Charente-Maritime : quand les cheveux aident à lutter contre la pollution aux hydrocarbures
Onze salons de coiffure de Charente-Maritime sont engagés dans une démarche de recyclage des cheveux. Reportage de Pascal Foucaud, Pascal Simon et Simon Lamare





                                                                                                                       
 

Sur le même sujet

Les + Lus