Comptoirs du Biscuit à Saint-Jean-d'Angély (17) : les 51 licenciements annulés en justice

Le conseil des prud'hommes de Saintes a constaté un problème d'irrégularité sur ces 51 licenciements. Mais les indemnisations ne sont pas à la hauteur des espérance des salariés concernés. 

En 2013, les salariés ont occupé la biscuiterie de Saint-Jean-d'Angély à la suite de l'annonce de sa liquidation judicaire.
En 2013, les salariés ont occupé la biscuiterie de Saint-Jean-d'Angély à la suite de l'annonce de sa liquidation judicaire. © ftv
Ils s'étaient présentés devant le conseil des prud'hommes de Saintes en avril dernier pour obtenir réparation de licenciements qu'ils jugeaient abusifs. Au total, ils étaient 51 ex-salariés des Comptoirs du biscuit de Saint-Jean-d'Angély, entreprise mise en liquidation judiciaire en juillet 2013. 
Certains demandaient 28 000 euros d'autres 100 000 euros, suivant leur ancienneté. 

La justice a rendu sa décision ce 20 juillet. Et même si elle a décidé d'annuler ces licenciements pour cause d'irrégularités sur la forme, les salariés ne cachaient pas leur déception. Car ils ne seront pas indemnisés à la hauteur de leurs espérances : 6 mois de salaires brut pour chacun soit 16 à 17 000 euros. Bien en-deça donc de leurs demandes. 

Ils envisagent de faire appel; ils en décideront ces prochains jours. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société