• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Fountaine-Pajot multiplie les ventes de bateaux à l'exportation

Le Victoria 67, l'un des modèles Foutaine-Pajot qui obtient de grands succès à l'exportation / © Foutaine-Pajot
Le Victoria 67, l'un des modèles Foutaine-Pajot qui obtient de grands succès à l'exportation / © Foutaine-Pajot

En Charente-Maritime, l'entreprise Fontaine-Pajot est en pleine forme. Le constructeur de catamaran est le premier dans son secteur en Charente-Maritime et deuxième au niveau national. Avec une augmentation des ventes de 24 % en 2015, l'entreprise voit son avenir en bleu.

Par Bernard Dussol

C'est une prouesse commerciale dans le secteur encore fragile de l'industrie nautique. Avec une augmentation des ventes de 24 % en 2015, le chantier Fountaine-Pajot réalise l'une de ses plus belles années consacrée par un bénéfice net de 4 millions d'euros.

Situé à Aigrefeuille, en Charente-Maritime, le premier constructeur de catamarans mondial doit ses bons résultats à une recherche constante de nouveaux marchés à l'exportation et à l'innovation en proposant de nouveaux modèles où les équipements sont très soignés.

Avec 40 ans d'existence et 400 employés sur le site, voici les recettes de cette combinaison gagnante, comme on le découvre dans ce reportage d'Eric Vallet, Pierre Lahaye et Nadine Pagnoux-Tourret.
Bons résultats Chantier Fountaine-Pajot




Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus