Olivier Falorni en visite de contrôle à la prison de Saint-Martin de Ré

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux
durée de la vidéo: 01 min 44
Olivier Falorni en visite à la prison de Saint-Martin-de-Ré

Le député de Charente-Maritime secrétaire de la commission d'enquête parlementaire sur la radicalisation en prison s'est rendu à la centrale de saint-Martin-de-Ré pour vérifier que les lieux de prières clandestins sont bien en voie de destruction.

Il avait alerté Cristiane Taubira la garde des Sceaux, puis son successeur, Jean-Jacques Urvoas, la prison de Saint-Martin-de-Ré abrite des lieux de prières clandestins, une mosquée salafiste où des détenus radicalisés viennent prier. 

Ces lieux sont installés dans les Casinos, des constructions préfabriquées dont la commission d'enquête parlementaire a demandé la destruction. Et c'est précisément pour vérifier que le démontage des Casinos se déroule selon le calendrier prévu qu'il est venu faire une inspection ce mercedi matin.

Le chantier de démontage et désamiantage est bien commencé, il doit durer quelques semaines, et sera suivi de la construction d'un nouveau gymnase et de préaux ouverts dans lesquels les détenus pourront se réunir sous la surveillance des gardiens.
 Reportage d'Éric Vallet, Joël Bouchon et Nadine Pagnoux-Tourret.
Intervenants :
-Sylvie Manaud, directrice de la centrale pénitentiaire de Saint-Martin de Ré

-Olivier Falorni, Député de Charente-Maritime (DVG)