Cet article date de plus de 3 ans

Sur l'île de Ré, la chasse aux chenilles processionnaires passe par un lanceur de paintball

Pour lutter contre l'invasion des chenilles processionnaires, un traitement appliqué avec un lanceur de paintball est désormais proposé sur le marché. Sur l'île de Ré, des particuliers et des collectivités ont recours à ce nouveau procédé.

© Francetv,
Si les forêts de pin font le charme de l'île de Ré, elles sont aussi source d'invasions de chenilles. 

Un nouveau procédé pour lutter contre les chenilles processionnaires vient d'être lancé sur le marché.
Le traitement mis au point par Nufarm, une société australienne de produits agrochimiques est intitulé phéro-ball pin.

Des billes de phéromone sont diffusées avec un paintball.

La méthode est basée sur le principe de confusion sexuelle. Elle consiste à saturer les récepteurs des papillons mâles en phéromone pour qu'ils soient dans l'incapacité de localiser les femellles et donc de s'accoupler.

Sur l'île de Ré, la lutte contre les chenilles a longtemps suscité une levée de boucliers de la part de la population en raison des épandages de produits chimiques par hélicoptère.

Le traitement à base de phéromone doit être effectué au printemps. A raison de deux billes par arbre, il faut compter 20 euros pour chaque tronc d'arbre.

En France, la chenille processionnaire touche plus de 300 000 hectares de forêt.

Regardez le reportage de Yann Salaün, Florie Castaingst et Maud Coudrin.

Intervenants : Patricia Resseguier, résidente au Bois-Plage; Stéphane Debain, pépiniériste.David Fonteneau, Distributeur de la "Phéro-Ball Pin".
traitement des chenilles processionnaires

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets