• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un jeune garçon de 14 ans atteint d'autisme sur la ligne de départ du marathon de Royan

Paul devra rester assis pendant plus de 4h dans un fauteuil adapté pendant que Carles Clerfeuille, marathonien, le poussera. / © Jérôme Deboeuf / FTV
Paul devra rester assis pendant plus de 4h dans un fauteuil adapté pendant que Carles Clerfeuille, marathonien, le poussera. / © Jérôme Deboeuf / FTV

Paul a 14 ans et est autiste. Mais ce jeune Charentais-Maritime a choisi de ne pas laisser son handicap lui gâcher la vie. Il a un objectif : participer au marathon de Royan, le 2 juin 2018. Pour ce faire, il sera aidé d'un coureur expérimenté.

Par Yleanna Robert

A chaque fois que l'on court, Paul est ravi. Apparemment, c'est que du bonheur pour lui", sourit Carles Clerfeuille, un coureur expérimenté. À 14 ans, Paul est autiste. Il participera au marathon de Royan (17) le 2 juin prochain, avec l'aide de Carles Clerfeuille.

Il s'agit d'un challenge sportif assez important : Paul restera assis dans un fauteuil adapté aux courses pendant plus de 4h pendant que Carles le poussera. "Il y a toute une préparation physique", explique Christophe Chartier, le père de Paul.
Marathon de Royan : Paul, 14 ans et autiste, y participera
Un reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Josiane Etienne avec les interviews de Carl Clerfeuille, marathonien et co-équipier de Paul et Christophe Chartier, papa de Paul.

Ils courront avec les tee-shirts de l'association Agathe et Paul, dont l'objectif est de soutenir et d'aider les enfants atteints d'autisme. Ce défi permettra de mettre en valeur l'association et de "faire comprendre au maximum de monde ce qu'est le handicap", espère Carles Clerfeuille.

Les trois participants s'entraînent depuis plusieurs semaines pour être fin prêts le jour J. "On va courir environ deux fois par semaine, détaille Christophe Chartier. Le dimanche matin, on fait des appels sur Facebook pour que les gens viennent courir avec nous, dans la bonne humeur." Une initiative qui s'appuie sur le slogan de l'association : "Vivre heureux avec le handicap".

Grâce aux organisateurs du marathon de Royan, qui accompagnent et facilitent ce challenge, les coureurs qui le souhaitent sont invités à être aux côtés de Paul. Le départ sera donné en amont de la course officielle.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus