L'Hermione au mouillage devant l'Île d'Aix : gros coup de vent attendu

© Laurent Gautier (FranceTV)
© Laurent Gautier (FranceTV)

L'Hermione est arrivée à l'Île d'Aix la nuit dernière en profitant de conditions de mer favorables. Mais l'équipage s'inquiète d'un gros coup de vent attendu ce jeudi soir et le commandant Yann Cariou a décidé de rejoindre Boyardville.

Par Bernard Dussol

Décidément, le retour de l'Hermione vers Rochefort réserve son lot d'imprévus. Depuis le départ de Brest, la météo de ce mois de novembre joue des tours à l'équipage. Après s'être mis à l'abri à côté de l'Île Longue pour laisser passer un gros coup de vent en début de semaine, le voyage vers le littoral charentais s'est déroulé dans de bonnes conditions et l'Hermione a mouillé dans la nuit de mercredi à jeudi en face de l'Île d'Aix.

Le commandant Yann Cariou doit composer avec un navire et un équipage neufs, alors que les deux moteurs de l'Hermione continuent à ne délivrer que la moitié de leur puissance. Dans ces conditions, les conditions de mer sont étudiées de près afin de ne pas mettre le bateau et son équipage en danger. Les cartes météo annoncent pour ce jeudi soir un fort coup de vent avec des rafales de 45 à 50 noeuds (presque 100 km/h). Le commandant de la frégate a donc décidé de quitter l'Île d'Aix pour aller se mettre au mouillage devant Boyardville (17) où le bateau devrait être davantage abrité.

Depuis ce matin, l'équipage s'active avec le démontage et le marquage du grément. Les vergues de perroquet ont été descendues sur le pont et les voiles rangées.
Une de nos équipes de reportage est à bord de l'Hermione. Voici les dernières photos qu'ils nous ont fait parvenir.
 / © Laurent Gautier (FranceTV)
/ © Laurent Gautier (FranceTV)
 / © Laurent Gautier (FTV)
/ © Laurent Gautier (FTV)
 / © Laurent Gautier
/ © Laurent Gautier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus