Cet article date de plus de 4 ans

La Palmyre (17) : les dernières grandes marées font reculer le trait de côte

Le coup de vent de début de semaine a provoqué quelques dégâts sur le littoral de Charente Maritime. Un littoral déjà bien dégradé par les tempêtes précédentes. Aux Mathes, la plage a été complètement dévorée par la mer et même la digue rocheuse érigée il y a deux ans a été abimée.

La plage de La Palmyre après le passage des dernières grandes marées
La plage de La Palmyre après le passage des dernières grandes marées © Patrick Mesner (FTV)
Les élus et les techniciens du département se sont rendus sur place pour estimer la nature et le coût des travaux à réaliser pour renforcer toute une partie de la plage de La Palmyre. Ce chantier ressemble à la métaphore du rocher de Sisyphe : chaque protection installée ne dure que le temps d'une nouvelle tempête.

Dans ce combat contre la nature, les hommes semblent bien désarmés. Le conseil départemental de Charente-Maritime a déjà engagé des dizaines de renforcements du trait de côte sur le littoral de la Charente-Maritime depuis la catastrophe Xynthia mais les assauts inlassables de la mer sont toujours les plus forts.

A La Palmyre, un nouveau chantier d'enrochement va démarrer pour tenter de conserver une bande de sable qui s'amenuise au fil des années. Coût des travaux : 270 000 euros. Reportage d'Olivier Riou, Patrick Mesner et Julien Deba.
durée de la vidéo: 01 min 50
Dégâts plage La Palmyre(17)



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement intempéries météo