• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Accident mortel à Saint-Agnant, la D733, une route en bon état mais meurtrière

© Olivier Riou
© Olivier Riou

Les circonstances de l'accident qui a fait trois morts ce dimanche sur la D733 ne sont toujours pas connues. Cette route est en bon état selon le conseil départemental mais le réseau secondaire de Charente-Maritime a été l'un des plus meurtriers de France entre 2012 et 2015.

Par Valérie Prétot

Le choc a été particulièrement violent ce dimanche à Saint-Agnant sur la D733 et le bilan est lourd : trois  morts et deux blessés.
Environ 30 000 véhicules empruntent chaque jour la D733 qui relie Royan à Rochefort. Depuis 20 ans, une trentaine de personnes y ont perdu la vie.
Michel Doublet, vice président du Conseil départemental chargé des routes pointe du doigt le mauvais comportement des usagers car il assure que la route est en bon état.

Les accidents qui ont lieu sur les routes départementales représentent un gros point noir en Charente-Maritime.
Entre 2012 et 2015, les axes secondaires de ce département ont été parmi les plus meurtriers de France selon une enquête publiée par le Journal du Dimanche.

Les circonstances de l'accident mortel de la départementale 733 ne sont toujours pas connues.

Reportage Alexandra Lay, Guillaume Soudat et Maud Coudrin
Intervenants : Michel Doublet, Vice-président du Conseil Départemental en charge des routes;Yann Gerard
Directeur de cabinet du Préfet de la Charente-Maritime

Les suites de l'accident mortel de Saint-Agnant

 

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus