Un apiculteur de Saint Jean d'Angely se consacre uniquement à la production de la gelée royale

Philippe Millot se consacre entièrement à la production de la gelée royale / © Stéphane Hamon - FTV
Philippe Millot se consacre entièrement à la production de la gelée royale / © Stéphane Hamon - FTV

Il y a des apiculteurs qui se spécialisent dans telles ou telles fleurs. A Saint Jean d'Angely, Philippe Millot a décidé de ne pas produire de miel, il se consacre entièrement à la production de la gelée royale, l'élixir de jouvence...

Par Luc Barré

Produire de la glée royale, c'est simple mais il faut savoir faire... Le principe général est assez technique. Dans une ruche, Philippe Millot a une partie qu'il qualifie d'orpheline, c'est a dire qu'elle n'a pas de reine. Ainsi les abeilles s'obligent à produire plus de gelée royale afin d'accueillir une nouvelle reine.

Récolter le nectar

Une grande partie de la manoeuvre se fait dans un laboratoire. Dans des petites cupules, on effectue un greffage qui consiste à se servir de larves fraichement pondues. Les cupules sont ensuite délarvées pour récolter le nectar, c'est toute la différence entre le miel des abeilles et ce nectar.

Tous les 3 jours, on apporte aux ruches, des cadres qui ont été préalablement greffés en laboratoire. C'est-à-dire qu'on a mis des larves dans les petites cupules. On met ensuite ce cadre dans la partie orpheline de la ruche et en même temps on enlève le cadre qui a été introduit avant, c'est un cycle de 3 jours. Philippe Millot - Apiculteur

La gelée royale est aussi considérée comme un élixir de jouvence... 175 tonnes sont consommées en France, mais seulement deux sont produites dans l'hexagone.

Un reportage de Marc Millet et Stéphane Hamon.
 
Un apiculteur de Saint Jean d'Angely se consacre uniquement à la production de la gelée royale

Sur le même sujet

Les + Lus