Cet article date de plus de 3 ans

Charente Maritime : La vague Macron en marche sur le fief de D. Bussereau

Dans la 4e circonscription de la Charente Maritime, comme dans d'autres, la droite républicaine est en difficulté sur ses terres. Détenteur de ce fauteuil de député de nombreuses années depuis 1986, Dominique Bussereau ne se représentait pas.

Raphaël Gérard, le candidat En Marche dans la 4e circonscription de Charente Maritime, a récolté 33,85% des voix au premier tour.
Raphaël Gérard, le candidat En Marche dans la 4e circonscription de Charente Maritime, a récolté 33,85% des voix au premier tour. © Patrick Mesner (FTV)
En tête du scrutin, La République En Marche est représentée dans cette circonscription par Raphaël Gérard. Novice en politique, il profite du raz de marée "Macron"  et récolte près de 34 % des voix.  "On s'attendait très clairement à une triangulaire, le fort taux d'abstention a chamboulé la donne. Le résultat de Fabienne Dugas-Raveneau [NDLR : la candidate socialiste enregistre 5,7%] est surprenant, elle fait les frais de cette vague de dégagisme".

L'autre qualifié pour le second tour est le maire de Gémozac. Loïc Girard, candidat Les Républicains, ressort sonné de ce scrutin. Le poulain de Dominique Bussereau, député sortant, arrive plus de 11 points derrière le candidat La République en marche. Il espère une meilleure participation pour dimanche prochain et que ces électeurs indécis "choisiront un candidat indépendant et qui connaît le territoire"

Dominique Bussereau avoue regretter, naturellement, le score médiocre, réalisé par la droite républicaine. Il met en garde l'ensemble des électeurs "On a toujours besoin d'une opposition".

Dimanche prochain, dans cette 4ème circonscription, les citoyens auront donc à trancher entre "Gérard" et "Girard".

durée de la vidéo: 01 min 41
Réactions 1er tour 4e circonscription de Charente-Maritime

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections dominique bussereau