Des douaniers formés à la lutte anti-terrorisme à La Rochelle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Prétot avec l'AFP

C'est une formation inédite en France.
L'école des douanes de La Rochelle forme désormais des agents à la lutte anti-terrorisme, 850 stagiaires sont attendus cette année, ils sont recrutés dans le cadre du pacte de sécurité 



Après deux mois et demi de formation à la lutte anti-terroriste, les premiers "agents de constatation" des douanes recrutés dans le cadre du Pacte de sécurité vont venir renforcer les effectifs des policiers et de gendarmes, judiciaires, pénitentiaires et douaniers.

Dans le cadre de ce pacte, 1.000 postes supplémentaires doivent être créés entre 2016 et 2017.



840 stagiaires sont attendus cette année à l'Ecole des douanes de La Rochelle au lieu de 300 actuellement et il en sera de même en 2017

explique le directeur de l'établissement rochelais, Pierre Rideau.



François Hollande avait annoncé le lancement de ce Pacte de sécurité  après les attentats du 13 novembre à Paris.



Alimenter les services de sécurité



Cette formation a dû être adapté afin de mieux circonvenir la menace.



Notre mission première ne consiste pas à lutter contre le terrorisme









précise Pierre Rideau.



Nous sommes une administration qui contôle les flux. Nous pouvons donc apporter notre contributiion en alimentant les autres services de sécurité en renseignements et en approfondissant certains contrôles, comme ceux portant sur les flux financiers pour rechercher un éventuel lien avec le terrorisme".



 Détecter le trafic d'oeuvres d'art antiques de Daesh 



"Les stagiaires ont appris la règlementation sur les armes, les flux financiers ou encore les biens culturels. Nous savons par exemple que Daesh fait un commerce lucratif d'oeuvres d'art antiques" et les douanes scrutent tout particulièrement cette filière marchande.





Mais, attention, explique Pierre Rideau: la frontière entre services est clairement tracée et leurs prérogatives bien définies pour optimiser l'efficacité de la lutte anti-terroriste.





Les stagiaires reçoivent désormais une formation dispensée par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douaniers (DNRED) pour apprendre comment recueillir et transmettre le renseignement. Mais pas question pour eux de l'exploiter.



L'information recueillie sur le terrain remonte jusqu'à la DNRED, qui est en contact avec les autres services de sécurité, police, gendarmerie.

Parallèlement à ce cursus visant à former les futurs "agents de constatation", d'autres formations sont en cours à La Rochelle, toujours dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.



La douane se dote de pistolets mitrailleurs.



Depuis sept semaines des maîtres-chiens s'entraînent à détecter des explosifs et dressent leurs animaux à flairer des billets de banque.

Enfin une troisième formation, à l'arme longue, est en cours en Charente-Maritime.



"Progressivement, les douaniers auront les mêmes pistolets-mitrailleurs que la police et la gendarmerie, à savoir des HK, modèle UMP, 9 millimètres parabellum, explique le contrôleur principal Claude Vauthier.

Auparavant, cette arme était réservée aux unités de marine. Nous assurons en ce moment la première formation des premiers moniteurs de tir de la douane".

La mise à disposition de cette arme pour la douane relève aussi de la lutte contre le terrorisme. "C'est une conséquence directe des attentats de novembre 2015

 

La douane s'en dote pour sécuriser les zones de contrôles. Car avec un pistolet mitrailleur, on est plus dissuasif qu'avec une arme de poing. Et en face, les terroristes sont très bien armés".



Christian Eckert, le secrétaire d'État auprès du ministre des Finances et des comptes publics présidera demain,  mardi 23 mai la cérémonie de clôture de cette formation.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité