La mort mystérieuse d'une femme de 52 ans intrigue les enquêteurs : "Une mauvaise rencontre", selon le mari de Laurence Prézelin

Publié le Mis à jour le

Les circonstances de la mort de Laurence Prézelin restent mystérieuses, dix jours après la découverte de son corps dans un fossé à proximité de Nieul-sur-Mer, en Charente-Maritime. Alors que des analyses sont toujours en cours, Pascal Prézelin, son mari, est convaincu que sa femme a fait une mauvaise rencontre le soir de sa disparition.

Comment est morte Laurence Prézelin, cette femme de 52 ans dont le corps a été retrouvé mi-février dans un fossé sur la route de l'Aubreçay, en Charente-Maritime ?

À ce stade de l'enquête, le Parquet de La Rochelle n'écarte aucune hypothèse mais le vice-procureur a qualifié ce jeudi, cette affaire "d'étrange et complexe".

Une dispute

Le 17 janvier, Laurence Prézelin et son mari se disputent. La quinquagénaire quitte son domicile de Nieul-sur-Mer, près de La Rochelle, vers 17 heures.

Elle m'a dit, je suis sur la route de L'Aubreçay. Viens me chercher.

Pascal Prézelin, mari de Laurence Prézelin

Ce qui interroge surtout son mari, Pascal Prézelin, c'est l'appel téléphonique reçu à 19H09, le jour de sa disparition.

"Elle m'a dit, je suis sur la route de L'Aubreçay, viens me chercher", se souvient-il. Il affirme être ensuite parti avec son fils à l'endroit indiqué, situé à environ 1,5 kilomètre de leur domicile.

"On ne l'a jamais trouvée, il faisait nuit à ce moment-là", confie Pascal Prézelin qui a la conviction que son épouse a fait une mauvaise rencontre ce soir-là.

"C'est mon intuition, je n'ai aucune preuve. Lorsqu'elle m'a téléphoné, on aurait dit un appel au secours", observe-t-il.

Appel à témoins

Le 20 janvier, les gendarmes de Charente-Maritime émettent un appel à témoins et mobilisent d'importants moyens dont des battues, pour tenter de retrouver la disparue.

L'affaire rebondit le 16 février vers 17 heures lorsqu'un corps sans vie est repéré par deux jeunes femmes, sur la route de l'Aubreçay à la sortie de Nieul-sur-Mer. Le corps de Laurence Prézelin est dissimulé sous des ronces, en retrait de la route, le long de la départementale 107. Les papiers, le sac à main, l'argent et le téléphone portable sont retrouvés à côté du corps.

À ce jour, l'hypothèse du suicide n'est pas écartée mais elle n'a, pour autant, pas été confirmée par les enquêteurs. Pascal Prézelin lui est formel, Laurence n'a pas pu mettre fin à ses jours.

Les interrogations du mari

"Elle n'avait pas de pensées suicidaires et ce qui m'étonne c'est la découverte du corps sous des ronces. Si elle était tombée, elle serait tombée sur les ronces. C'est un lieu de passage pour les chasseurs et les promeneurs, elle aurait dû être découverte bien avant le 16 février", détaille Pascal Prézelin qui rappelle que le chien de recherche n'a rien trouvé lors des battues effectuées par les gendarmes.

Mon sentiment c'est que le corps a été déposé après.

Pascal Prézelin, le mari de Laurence Prézelin.

Pascal Prézelin semble désormais convaincu "que le corps a été déposé après".

Le vice-procureur de La Rochelle, Clément Incerti, en charge de l'enquête, aussi, s'interroge sur le fait que le corps n'ait pas été découvert lors des battues.

L'enquête pourrait être de longue haleine. Les enquêteurs sont toujours dans l'attente des résultats définitifs de l'autopsie. Les résultats d'analyses toxicologiques et anatomopathologiques pourraient permettre de déterminer si la mort est naturelle ou liée à des prises de toxiques. Si les résultats des analyses anatomopathologiques ne seront pas connus avant plusieurs mois, selon le parquet, les premiers éléments pourraient tomber d'ici une semaine avec les conclusions des examens toxicologiques.

Laurence Prézelin a t-elle ingéré de l'alcool ou des médicaments qui auraient pu entraîner son décès ? C'est l'une des pistes alors que l'autopsie n'a pour l'instant pas révélé de traces de violence.

Les auditions vont se poursuivre pour tenter d'élucider cette mort mystérieuse.

Un appel à témoin avait été lancé en février 2022.

Cms-ContentHasMedia_15101347