La Rochelle : Nuit Debout démonte son campement mais reste au Gabut

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.Hinckel et M.Millet

Les sympathisants du mouvement Nuit Debout ont démonter eux-mêmes leur campement installé au Gabut. Ils avaient dans un premier temps annoncé leur intention de partir mais dans l'après-midi, ils ont décidé de construire sur place une scène publique, une agora ouverte à tous.



Les militants de Nuit Debout ont démonté leur camp installé au Gabut alors que le maire de la ville, Jean-François Fountaine, avait annoncé son intention de demander leur expulsion. Le maire divers gauche, Jean-François Foutaine avait fait connaître son intention de lancer une procédure judiciaire pour que Nuit Debout n'occupe plus l'espace public. L'intervention des forces de l'ordre pour déloger les sympathisants du mouvement était alors envisagée.

Il n'est pas certain que la réponse des sympathisants du mouvement Nuit Debout, en forme de faux départ mais en s'ouvrant au public, donne satisfaction à la mairie.
Le campement de Nuit debout était installé depuis 15 jours sur la friche du Gabut après avoir occupé un emplacement sur le Cours des Dames. C'est désormais une scène ouverte qui va accueillir les débats mais toujours sur l'espace public et non dans un lieu fermé comme le préconise la mairie de La Rochelle.