Olivier Falorni rejoint la majorité présidentielle et le groupe MoDem et Indépendants à l'Assemblée Nationale

Publié le
Écrit par Sophie Goux .

Le député de Charente-Maritime, Olivier Falorni a décidé de rejoindre le groupe MoDem et Indépendants à l'Assemblée Nationale, une nuance politique qui appartient à la majorité du Président de la République.

Il sera passé du PS à la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron. Le député de la première circonscription de la Charente-Maritime siégeait en tant que non inscrit depuis sa réélection le 19 juin dernier. Il a annoncé sur les réseaux sociaux ce mercredi après-midi qu'il rejoignait le groupe démocrate du MoDem et Indépendants, expliquant qu'il sera donc indépendant.

Il explique dans un autre tweet qu'il "n'était pas possible de rejoindre la NUPES, qui, sous la férule tutélaire de Monsieur Mélenchon, pratique une opposition systématique et sectaire, donc stérile et même nocive."

Un parcours politique sinueux

Olivier Falorni a adhéré au Parti Socialiste en 1999 et devient premier secrétaire fédéral de Charente-Maritime. En 2001, il entre au conseil municipal de La Rochelle sur la liste du socialiste Maxime Bono.

Lors des législatives de 2012, Olivier Falorni maintient sa candidature alors que le Parti Socialiste a donné son investiture à Ségolène Royal. Il arrive en deuxième position et affronte donc Ségolène Royal au second tour et il est élu mais ne siège pas dans le groupe socialiste.

Il est ensuite réélu en 2017 puis en 2022.

Dès l'élection d'Emmanuel Macron en 2017, il a tenté de se rapprocher de la majorité présidentielle sans toutefois adhérer à La République En Marche.

Sa tentative de ravir la ville de La Rochelle à Jean-François Fountaine s'est en revanche soldée par un échec en 2020, il a d'ailleurs démissionné de son poste de conseiller municipal peu après l'élection.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité