Le rochelais Quentin Vlaminck termine 6e de la Mini-Transat avec un bateau novateur

Quentin Vlamynck est arrivé à 11h23 ce matin en Martinique
Quentin Vlamynck est arrivé à 11h23 ce matin en Martinique

Quentin Vlaminck est arrivé ce matin à 11h23 en Martinique, il termine 6e en prototype de la Mini-Transat. C'est aussi le premier rochelais.

Par Valérie Prétot

Quentin Vlamynck termine 6e en prototype de la Mini-Transat. Le skipper rochelais est arrivé au Marin en Martinique à 11h23.
Il boucle donc cette transatlantique en solitaire en 14 jours 21 heures et 15 minutes. Le skipper d'Arkema 3 était à la barre du prototype le plus sophistiqué et innovant de la course.

Il débute la voile à 10 ans, à Biscarosse jusqu’au monitorat de voile, avant de rencontrer Lalou Roucayrol, ancien de la Mini-Transat de 1985, troisième de la Route du Rhum en 2002 et navigateur sur multicoque océanique.

Roucayrol le prend sous son aile et lance un bateau innovant  avant de lui confier la barre comme pilote d’essai.
Pour cette Mini-Transat le premier objectif de Quentin était de démontrer que l’on pouvait traverser l’Atlantique sur un proto high-tech. Pari tenu !
Regardez ces images de son arrivée en Martinique.
crédit vidéo : overlap prod

Les images de l'arrivée



 

Regardez cette interview du marin rochelais peu après son arrivée
crédit vidéo : overlap prod

Arrivée Quentin Vlamynck


 



 

Sur le même sujet

Brive : un caviste lance son "drive" à vin

Près de chez vous

Les + Lus