La Rochelle. Aidez ces imprimeurs 3D à fabriquer des masques contre le coronavirus

Une chaîne de solidarité pour confectionner des masques de protection. / © Gilles Salou
Une chaîne de solidarité pour confectionner des masques de protection. / © Gilles Salou

Un petit groupe de personnes s'organise afin de fabriquer des masques de protection pour les hospitaliers et les personnels soignants. Grace à leur imprimante 3D, ils confectionnent les supports destinés à supporter le film plastique. Mais certaines matières vont rapidement venir à manquer.

Par Lionel Gonzalez

Un petit groupe d'imprimeurs de La Rochelle et de l'Île de Ré s'organisent pour fabriquer des masques destinés au personnel soignant des hôpitaux et Ehpad de La Rochelle et ses environs.

Une fabrication pièce par pièce

Pour le moment, la matière première du support (PLA - acide polylactique à base d'amidon de maïs) ne manque pas (encore), mais par contre, ce petit groupe lance un appel pour trouver deux autres composants de ces masques, des films plastiques transparents et de l'élastique de couturière. Concernant les films plastiques, c'est ce genre de film transparent qui nous sert de protection pour la première page de couverture lorsque l'on relie un dossier papier par exemple. L'idéal est de trouver des feuilles de format A3 ou A4 et d'une épaisseur de 180 microns minimum. Les élastiques de couturière de 5 à 10 mm feront la joie de ces bénévoles. Ensuite, il faudra près de 1h30 par masque fabriqué. Un travail minutieux, mais necessaire.
Gilles et son petit groupe vont bientôt manquer d'élastique de couturière. / © Gilles Salou
Gilles et son petit groupe vont bientôt manquer d'élastique de couturière. / © Gilles Salou

Une chaine de solidarité

Gilles est gardien d'immeuble dans le centre de La Rochelle. Il est aussi autoentrepreneur, et possède trois imprimantes 3D. L'idée lui est venue de fabriquer ces masques après un échange avec d'autres imprimeurs 3D. Dans l'Essonne, un habitant de Brunoy confectionne des masques à base de supports plastiques crées avec une imprimante 3D. D'après nos confrères de actu.fr, il a découvert cette initiative où une entreprise de République Tchèque mettait sur un site un plan en open source (libre de droits), pour produire un modèle de masques.

Un appel aux distributeurs de matériel de bureau

Gilles et ses amis lancent un appel aux particuliers, bien sûr, mais aussi aux fournisseurs de matériel de bureau tels que Bureau Vallée, Hyper Bureau ou Majuscule. Cette petite chaine solidaire espère que ces entreprises voudront bien les aider. Ensuite, le plus compliqué sera bien sûr de se faire livrer ces matériaux à domicile. Mais on est sûr, une solution sera trouvée pour que cette initiative ne soit pas que locale.

Depuis, dans la région, un petit groupe Facebook a été constitué afin de s'échanger les bons conseils et les plan de conception de ces masques.
Les soignants de l'hôpital de La Rochelle remercient les concepteurs de ces masques. / © Service de réanimation - Hôpital de La Rochelle
Les soignants de l'hôpital de La Rochelle remercient les concepteurs de ces masques. / © Service de réanimation - Hôpital de La Rochelle

Une cagnotte en ligne

Depuis la première publication de notre article, une cagnotte a été ouverte afin de récolter des dons pour acheter la matière première qui servira à confectionner ces masques.
Même si les membres du groupe sont bénévoles, il faut tout de même acheter les bobines de filament plastique, les attaches parisiennes, les feuilles transparente, (format A4 - 200 microns) des élastiques de couturière.
A ce jour les 40 bénévoles (et leur 50 imprimantes) sont capables de produire 200 visières par jour, mais le plastique vient rapidement à manquer. Le coût de revient de fabrication d'un masque est d'environ 2 euros pièce. Au 29 mars, 350 visières ont déjà été livrées. 
En plus des dons (en argent, via une cagnotte en ligne ou en matière), le groupe est encore à la recherche de bon contact chez un transporteur (UPS, FEDEX…) pour les aider à transporter les visières et autres éléments entre les Makers.

 

Sur le même sujet

Les + Lus