La Rochelle : au large, l'inquiétude des marins du Shtandart, ils recherchent un port d'escale

La frégate russe  Shtandart, bien connue des Rochelais est actuellement à la recherche d'un port d'escale, l'Italie et l'Espagne ayant fermé leurs portes aux vaisseaux étrangers. Il y a au moins une trentaine de marins à bord.
L'appel à l'aide est parvenu ce mardi après-midi à la Capitainerie du Port de La Rochelle. De retour de Malte, et avant cela de Corfou, le navire historique devait faire route vers Tarragone en Espagne. Mais les informations qui sont parvenues à bord ont dissuadé le capitaine Vladimir Martus car les ports sont fermés aux vaisseaux étrangers, dans toute l'Espagne et en Italie. Il reste donc la France, mais là aussi de nombreux ports sont en cours de fermeture.

Nous ne craignons pas la quarantaine
- Vladimir Martus, Capitaine du Shtandart

Le Shtandart pourra-t-il seulement accoster ?

La bonne nouvelle est que la France (a priori) n'a pas de restriction pour accueillir le navire.

Ils peuvent venir à La Rochelle. On ne refusera pas l'escale, mais ils devront rester confinés à bord.
- Patrice Bernier, le Maître du Port principal

En effet les consignes de la Préfecture maritime sont strictes sur ce point, et une fois à quai, la frégate n'aura plus la possibilité de repartir en navigation, jusqu'à la fin de ces mesures de confinement.

Plus probablement, le Shtandart devrait trouver escale dans l'un des ports français méditerranéens qui sont à quelques jours de route, comme Sète par exemple.
partager
La Rochelle : au large, l'inquiétude des marins du Shtandart, ils recherchent un port d'escale
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 littoral ports transports maritimes mer nature