Cet article date de plus de 4 ans

La Rochelle : le plastique magnifié mais accusateur de George Nuku, un artiste Maori

2116 sur la terre. L'artiste plasticien Maori de Nouvelle-Zélande, George Nuku, imagine à quoi ressemblera notre planète dans 100 ans, avec des îles et des pays qui auront disparu, de nouveaux territoires émergés à partir de l'accumulation des déchets plastiques en mer et des créatures étranges.
L'exposition "Bottled ocean 2116" au Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle jusqu'au 22 janvier 2017.
L'exposition "Bottled ocean 2116" au Muséum d'Histoire Naturelle de La Rochelle jusqu'au 22 janvier 2017. © FTV
George Nuku est actuellement en résidence au Muséeum d'Histoire Naturelle de La Rochelle où il crée en s'inspirant des collections du musée. Il veut témoigner de l'urgence à agir en faveur du climat tout en travaillant le plastique, l'un des stygmates parmi les plus importants de la pollution engendrée par les hommes.

Les oeuvres de George Nuku au Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle.
Les oeuvres de George Nuku au Museum d'Histoire Naturelle de La Rochelle. © FTV

"Le plastique vient du pétrole...et il est notre ancêtre en quelques sortes" explique l'artiste néo-zélandais qui a déjà exposé ses ouvres à la fois empreintes de beauté et surprenantes à travers le monde entier notamment au musée du Quai Branly et au British Museum. 




Exposition "Bottled ocean 2116"

Par l’artiste néo-zélandais George Nuku
Jusqu'au 22 JANVIER 2017 au Muséeum d'Histoire Naturelle. 28 rue Albert 1er à La Rochelle.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
expositions culture environnement société climat