Top 14 : La Rochelle chute sur le fil face à Biarritz, dernier du classement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

Défaite du Stade Rochelais 27/24 après une fin de match étouffante où les Rochelais tenaient la victoire jusqu'au dernier essai du Biarritz Olympique à la 85ème minute. Un incident inédit a marqué la toute fin de la rencontre.

Un point. Celui du bonus défensif, c'est tout ce que les Rochelais rapportent de leur déplacement à Biarritz. Ils tenaient pourtant la victoire à quelques minutes de la fin de la rencontre. Mais le Biarritz Olympique, dernier du classement voulait absolument la victoire. Elle s'est concrétisée après la sirène, à la 85ème minute par un essai de Tyrell. Le Stade Rochelais avait pourtant mené 13/21 puis 13/24. Avant de laisser les Basques remonter à 20/24 à la 70ème puis 27/24 à la fin.

Deux ballons en jeu en même temps

Les dernières minutes du match ont été marquées par un incident de jeu absolument incroyable. Deux ballons ont été en jeu en même temps! Un cafouillage complet qui a donné un spectacle surréaliste. Les joueurs de Biarritz avec leur ballon étaient persuadés d'avoir marqué l'essai de la victoire, alors que les Rochelais de leur coté envoyaient leur ballon en touche, persuadés eux-aussi d'avoir gagné. 

Cet essai a bien sûr été annulé, puisque le deuxième ballon s'était retrouvé sur le terrain par erreur. L'arbitre a dû expliquer aux uns et autres autres ce qui venait de se passer, alors qu'il ne savait pas vraiment pourquoi un deuxième ballon avait été mis en jeu.

Mais ce n'était qu'un sursis pour les Rochelais sanctionnés et battus quelques secondes plus tard dans la mêlée qui a suivi.

Les Rochelais quittent le groupe des six premiers du classement

Les Maritimes ont de quoi nourrir des regrets sur leur indiscipline, sanctionnée à de très nombreuses reprises par des pénalités. Trois joueurs rochelais ont également écopé d'un carton Jaune, Pierre Bourgarit (37ème) Joël Sclavi( (50ème) et Paul Boudehent (74ème).

Au classement le Stade Rochelais quitte le groupe des six premiers, synonyme de phases finales. Il pointe à la septième place du classement à trois points du Racing 92 sixième.

La prochaine rencontre aura lieu le 19 février à domicile avec un adversaire qui cherche aussi à intégrer le groupe des six, l'ASM actuellement huitième du classement. S'ils veulent avoir une chance de disputer les phases finales les Rochelais vont devoir se reprendre.