Top 14 La Rochelle - Perpignan : une victoire (32-16) mais pas de bonus offensif pour les Maritimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par EG + AFP

Avec plusieurs cadres laissés au repos, les Maritimes ont assuré l'essentiel face à Perpignan, sans parvenir à s'adjuger le point de bonus offensif.

Les "Chelemards" Uini Atonio, Grégory Alldritt et Jonathan Danty, sont restés au repos samedi soir. Tout comme la charnière néo-zélandaise maritime. Mais cela n'a pas empêché le Stade Rochelais de s'imposer à Marcel-Deflandre lors de cette 23e journée de Top 14. 

Une victoire sans panache certes, mais une victoire tout de même 32-16 (mi-temps: 17-8) face à une valeureuse équipe de Perpignan, en position de barragiste. 

"Trop tombé dans la facilité"

Le bonus offensif qui leur aurait permis de récupérer la deuxième place au classement toujours occupé par l'UBB, a échappé aux Jaune et Noir. Une déception pour le public de Deflandre qui ne s'est pas privé de quelques sifflets à la fin du match et pour Jules Plisson. 

"On est tombé face à une bonne équipe de Perpignan, costaude, qui nous a fait tomber les ballons. On est peut être aussi trop tombé dans la facilité. Il va falloir rectifier ça pour la suite. On se satisfait de cette victoire, mais on n'est pas euphorique non plus car on sait qu'on laisse échapper un point" a mis en garde le demi d'ouverture des Maritimes. 

Au classement, La Rochelle ne compte provisoirement qu'une longueur de retard sur la deuxième place. Prochain déplacement : le 30 avril à Toulouse. Le champion en titre, battu à Toulon et 6é au classement, n'aura pas droit à l'erreur dans la perspective des qualifications pour les phases finales. 

Les points de la rencontre

Pour La Rochelle : 

  • 4 essais : Leyds (12), Skelton (40+4), Botia (42), Berjon (70),
  • 3 transformations : Plisson (12, 40+4), Favre (70)
  • 2 pénalités :  Plisson (26, 63)

Pour Perpignan :

  • 2 essais - Delguy (14, 44)
  • 2 pénalités - Jaminet (28, 60)