Une femelle vison d'Europe capturée accidentellement en Charente-Maritime

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

C'est une prise involontaire plutôt rare qui a été faite dans un piège à ragondin. Une femelle vison d'Europe de 546 grammes a été découverte dans la Cabane de Moins, la réserve de chasse et de faune sauvage de Charente-Maritime.

Elle a été baptisée Prunelle. Cette petite femelle vison d'Europe de 546 grammes a  été découverte par hasard dans un piège à ragondin dans la réserve de chasse et de faune sauvage de la Cabane de Moins.

C'est une découverte assez rare pour être signalée. Le vison d'Europe est une espèce classée en danger critique d'extinction par l'UICN, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Il faut dire que le territoire du Mustela Lutreola, le nom savant du vison d'Europe, s'étendait de la France à la Russie en passant par l'Europe centrale, la Finlande ou la Roumanie. Il a presque totalement disparu. Il reste aujourd'hui quelques spécimens  dans le sud-ouest de la France, le nord de l'Espagne et sur les bords de la Mer Noire.

La capture de l'animal le 3 mars dernier intervient presque un an jour pour jour après une capture identique sur le site de la Cabane de Moins. En mars 2021, c'est Hagrid, un mâle qui avait été involontairement piégé, puis remis en liberté.

Prunelle elle aussi a été remise en liberté, des poils de l'animal et des excréments ont été prélevés pour des analyses génétiques et pour savoir quelle nourriture l'animal avait consommée juste avant sa capture.

VIDEO - Vison remis en liberté

durée de la vidéo : 01min 27
Vison d’Europe relâché dans la nature ©La Cabane de Moins

Les prélèvements ont été transmis au programme Life nature qui travaille notamment à la protection des visons d'Europe. Ces animaux sont considérés comme une espèce parapluie, c'est à dire qu'en le protégeant, on protège dans le même temps toutes les espèces qui partagent son habitat.

Les efforts de conservation apportés au Vison d’Europe bénéficieront ainsi à de nombreuses autres espèces d’intérêt européen, telles que la Loutre d’Europe et la Rosalie des Alpes, et leurs habitats associés, tels que les forêts alluviales d’aulnes et de frênes.

Programme Life vison