Une statue de la Vierge fait polémique sur l'île de Ré, et sera finalement retirée du domaine public

Publié le Mis à jour le
Écrit par VP avec MR

Une statue de la Vierge située au milieu d'un carrefour de La Flotte-en-Ré fait l'objet d'une polémique. Une association de défense de la laïcité a saisi la justice au motif que la loi de 1905 interdit l'installation de monuments à caractère religieux sur le domaine public.

Elle trône à l'entrée de La Flotte-en-Ré mais la statue de la Vierge Marie a fait l'objet d'un recours en justice au nom de la laïcité.

La polémique remonte au mois de mai 2020, lorsqu'un automobiliste percute et endommage fortement la statue. La mairie décide alors de la reconstruire à l'identique.

Lorsque la vierge est remise sur pied à l'entrée de commune, une association de défense de la laïcité "La Libre-Pensée 17" s'insurge et saisit le tribunal administratif de Poitiers.

Contacté par téléphone, le président de l'association évoque la loi de 1905 qui interdit l'installation de monuments à caractère religieux sur le domaine public.
Un sujet sensible pour certains habitants de La Flotte-en-Ré qui estiment que cette cette Vierge fait partie du patrimoine historique de la commune.

S'il n'y avait pas eu cet accident, il n'y aurait pas eu de débat, ni même de procédure.

Jean-Paul Héraudeau, maire de La Flotte-en-Ré

Jugement le 3 mars

Les conclusions du rapporteur public vont dans le sens de l'association de défense de la laïcité : la Vierge doit être déplacée. Ce jeudi 3 mars, le tribunal administratif à rendu son jugement et "enjoint le maire de La Flotte de procéder à l'enlèvement du domaine public communal de la statue de la Vierge Marie située avenue du 8 mai 1945, dans un délai de six mois à compter de la date de modification du présent jugement".

De son côté, l'association Libre Pensée 17 affirme qu'elle "poursuivra ses actions de défense de la laïcité, principe juridique d'organisation de la République qui permet d'éviter les conflits d'ordre religieux."

Reportage de Malvina Raud et Joël Bouchon