Royan : des passionnés d'histoire dans les entrailles des bunkers de la côte Atlantique

L'association La Forteresse de Royan s'intéresse aux 400 bunkers de la côte de beauté en Charente-Maritime. Ces fortifications, construites par des prisonniers français durant la Seconde guerre mondiale, recèlent encore des vestiges du passé.

© Cédric Cottaz, francetv
L'association La Forteresse de Royan s'est spécialisée dans les recherches historiques, l'inventaire et la sauvegarde du patrimoine militaire sur la presqu'île d'Arvert.

Certains passionnés d'histoire de cette association s'intéressent plus particulièrement aux bunkers situés entre Royan et l'estuaire de la Seudre. Il y en a près de 400, ils ont été construits durant la Seconde guerre mondiale.

Les membres de l'association déblayent les tonnes de gravats entassés durant plusieurs décennies. Parmi leurs découvertes : des débris de baïonnette, un rasoir, une fusée éclairante, un insigne d'uniforme. Autant de pièces qui ont pu appartenir à des soldats allemands.
Un walther 9 ayant appartenu à un officier Allemand
Un walther 9 ayant appartenu à un officier Allemand © Cédric Cottaz, francetv

Un véritable trésor pour l'association La Forteresse de Royan, qui souhaite valoriser ces anciens sites militaires.

L'association se bat aussi pour que ces blockhaus ne soient pas détruits pour, disent-ils, "préserver le devoir de mémoire".

Regardez le reportage :  Fred Cartaud, Cédric Cottaz et Carine Grivet.
Intervenants : Nicolas Chantereau, membre de l'association La Forteresse de Royan; Benoit Dervaric, président de l'association La Forteresse de Royan; Jean-François Laquieze, membre de l'association La forteresse de Royan
Forteresse de Royan


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture