Cet article date de plus de 4 ans

Polémique autour des travaux de protection de la plage à La Palmyre (17)

Dans cette lutte sans fin menée par les hommes contre l'érosion du littoral, les techniques appliquées sur la plage de La Palmyre sont-elles les bonnes ? Pas sûr, si l'en en croit des représentants d'association qui contestent l'utilité d'un chantier qui fait disparaître la plage.

Coût des travaux sur la plage de La Palmyre : 270 000 euros.
Coût des travaux sur la plage de La Palmyre : 270 000 euros. © Patrick Mesner (FTV)
La nature sera-t-elle plus forte que les bonnes volontés ? Le conseil départemental de Charente-Maritime a déjà engagé des dizaines de renforcements du trait de côte sur le littoral de la Charente-Maritime depuis la catastrophe Xynthia mais les assauts inlassables de la mer semblent toujours les plus forts.

A La Palmyre, le nouveau chantier d'enrochement qui a démarré tente de conserver une bande de sable qui s'amenuise au fil des années, juste en face du Club Méditerranée. Des associations sont montées au créneau pour souligner l'inefficacité de l'enrochement, une technique qui date des années 70 et qui ne correspond plus, selon elles, à la situation. 

Alors faut-il tirer un trait définitif sur la plage de La Palmyre où les rochers remplacent progressivement le sable ? Reportage d'Olivier Riou, Patric Mesner et Josiane Etienne.
durée de la vidéo: 01 min 35
Polémique érosion plage la Palmyre (17)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littoral aménagement du territoire environnement société polémique